Video time
8 min

Avec Muzeek : l'IA n'est pas musiciennes mais décuple le pouvoir créatif de la musique.

Par : Thibault Deschamps
23 avril 2019
Temps de visionnage8 min

Si l’on rassure souvent l’humanité face à l’essor des l’intelligence artificielle, c’est en soulignant les limitations créatives de la machine. Sans sensibilité, cantonnée à des calculs et des tâches prédéfinies, cette dernière ne peut pas créer une toile de maître ou composer une symphonie. Au mieux, elle se contentera de copier et mixer le travail de l’artiste (au moins jusqu’à présent). Pourtant, la startup Muzeek, cofondée par Philippe Guillaud et André Manoukian, démontre que si elle est limitée l’IA peut décupler les capacités artistiques et créatives des musiciens, et pourquoi pas des marques qui exploitent leurs œuvres. Démonstration en vidéo.