Image
Comment passer au commerce par abonnement ?

Comment passer au commerce par abonnement ?

Par : HUB Institute
19 mai 2014
Temps de lecture : 2 min
Body
Le commerce par abonnement offre l’opportunité de lisser la trésorerie de son entreprise et de créer une relation par l’usage. Ce modèle vertueux nécessite toutefois une certaine rigueur sur le plan marketing et commercial. Analyse avec Jérôme TRAISNEL, co-fondateur de la solution Slimpay. Le commerce par abonnement est un modèle économique en devenir pour des raisons évidentes : il confère simplicité et confort. En échange d'une somme fixe, l’abonné utilise à intervalles réguliers un produit ou service correspondant à ses besoins ou centres d'intérêt. Le consommateur comprend alors qu’il paye l’usage et non la possession. S’il n’utilise pas, il ne paye pas. Le commerce par abonnement a une valeur très forte. Cela concerne la quasi-totalité des secteurs d’activité : de la grande consommation, au divertissement, en passant par la mobilité. Outre des revenus récurrents, le Subscription-Based Commerce assure au vendeur la constitution d'une communauté à même de tester et de promouvoir ses produits. Au-delà des mots nous avons voulu comprendre comment mettre en place une mécanique de commerce par abonnement. C’est pourquoi nous avons sollicité Jérôme TRAISNEL, co-fondateur de Slimpay, qui nous livre dans la vidéo qui suit les outils à mettre en place pour profiter de ce modèle économique. Il nous donne par ailleurs des conseils avisés sur la façon d’entretenir sa relation avec le consommateur pour espérer le fidéliser. En effet, pour que cette relation prenne toute sa valeur, il faut que l’abonnement soit le plus libre possible. Pour cela il faut donner au consommateur la possibilité de stopper, résilier et reprendre l’abonnement quand il le souhaite. Les périodes d’engagement entraînent une rupture irréversible. C’est ce que l’on appelle  “le churn”. De la possession à l’usage, place à cette nouvelle vidéo de la HUB Review : Notre entretien complet avec Jérôme Traisnel et d’autres experts comme Quentin Vacher (Birchbox), Sarina Lavagne d’Ortigue (My Little Paris), Martin Ohannessian (Le Petit Ballon) sont à retrouver dans notre étude “SUBSCRIPTION-BASED COMMERCE” accessible par ici : http://hubinstitute.com/produits/subscription-based-commerce-report/ [HUB Report] Subscription-Based Commerce - Le Service, premier argument de vente du Produit from HUB INSTITUTE