Image
Les Médias Sociaux, centre d’étude Marketing temps réel pour les marques

Les Médias Sociaux, centre d’étude Marketing temps réel pour les marques

Par : HUB Institute
10 juin 2014
Temps de lecture : 2 min
Body
La “donnée” est au coeur des préoccupations de nos entreprises et c’est en bonne partie grâce à l’émergence de nouveaux écrans et de nouvelles pratiques connectées. Espaces de conversations, les réseaux sociaux sont aujourd’hui sur écoute afin d’aider nos marques et institutions à mieux comprendre et atteindre leur public. Cette activité de Social Media Intelligence est celle de Linkfluence. Son co-fondateur Guilhem Fouetillou nous explique l’importance d’écouter les réseaux sociaux pour gagner en performance.

Suite à l’avènement des blogs et autres espaces pour influenceurs au début des années 2000 (ce qui ne concernait qu’une part limitée de la population), les réseaux sociaux apparus il y a 5 ans environ, ont permis de donner de la visibilité au consommateur. Les conversations et par conséquent les traces laissées par ces derniers ont donc significativement augmenté.

Utilisés dans un premier temps pour gérer des situations de crise, les outils de social analytics sont aujourd’hui exploités de façons multiples, pour optimiser sa communication en ligne, ses prises de parole, son community management et cela dans le but de contrôler son image et mieux connaitre ses consommateurs.

Si l’on prend le cas de l’industrie pharmaceutique par exemple. Les logiciels de social media intelligence sont tout à fait pertinents pour détecter de possibles effets secondaires générés par les molécules commercialisées, à travers ces nouveaux canaux de remonté de l’information que sont les médias sociaux. A l’inverse des canaux traditionnels de la pharmacovigilance il s’agit d’espaces ou nous nous exprimons et renseignons en premier lieu, avant même de contacter le médecin. Ces interactions en temps réel permettent de gagner en réactivité ce qui est particulièrement important dans ce genre de secteur, pour détecter des effets secondaires et éviter une situation de crise.

LE SOCIAL ANALYTICS AU SERVICE DES MÉDIAS TRADITIONNELS

Les acteurs du social analytics comme Linkfluence s’attaquent désormais à la résonance sociale des programmes TV. Le petit écran prend en effet une trajectoire sociale et connectée, notamment avec Twitter. Impossible donc de ne pas s’intéresser à ces nouvelles interactions jusqu’ici mesurées sous un prisme quantitatif. Combien de tweets autour d’une émission, combien de statuts facebook sont des chiffres intéressants pour évangéliser et montrer que les médias sociaux sont un vecteur d’audience. Toutefois, ces conversations sont aussi un moyen d’améliorer les programmes. L’idée étant pour Linkfluence d’utiliser les réseaux sociaux comme un focus groupe géant autour des programmes.

Vous l’aurez compris, les médias sociaux ne sont pas seulement un facilitateur d’interaction entre entreprises et consommateurs. Les données générées lors de ces échanges sont la clé du succès qu’il s’agisse de surveiller sa e-reputation ou d’améliorer ses produits. Pour approfondir le sujet je vous invite à découvrir notre entretien vidéo avec Guilhem Fouetillou :