Image
Objets connectés, the next big thing ? [HUBDAY Replay]

Objets connectés, the next big thing ? [HUBDAY Replay]

Par : HUB Institute
26 juin 2014
Temps de lecture : 1 min
Body
À l’occasion du HUBDAY Future of Products, Jean-Laurent Bouveret de Harris Interactive a présenté l'étude sur les objets connectés réalisée en partenariat avec le HUB Institute. Focus sur ce marché qui devrait compter pas moins de 80 milliards d’objets connectés en 2020. Tandis que les marques proposent aux consommateurs toujours plus de produits et de services connectés, Harris interactive et le HUB Institute ont souhaité prendre du recul pour se focaliser sur la perception du marché des objets connectés par le grand public, notamment les Français. Sur ce marché, “l'offre se développe plus vite de la demande” nous explique Jean-Laurent Bouveret. Cela s’explique par le fait que les objets connectés génèrent également beaucoup de craintes et d'inquiétudes chez le consommateur. Dépendance, assistanat, piratage, sécurité des données, ou encore intrusion dans la vie privée, nourrissent ce sentiment de danger voir de rejet des objets connectés. L’étude nous permet de constater que les objets connectés sont perçus comme des gadgets par six Français sur dix. Seulement 44% des Français perçoivent des bénéfices réels à en posséder. La maison, l'automobile et le multimédia sont les trois secteurs qui intéressent le grand public en matière d’objets connectés. Suivent ensuite la santé et l'électroménager. Pour gagner en pérennité et assurer une bonne adoption chez le consommateur, il sera nécessaire pour les marques de dépasser l'effet de lassitude propre à de nombreux objets en maintenant leur l’intérêt... Retour sur les chiffres clés de l'étude dans une vidéo replay de l'intervention de Jean-Laurent Bouveret au HUB DAY Future of Products :