Image
Twitter : nouveau vecteur d’informations et nouveaux codes pour l’AFP [HUBDAY Replay]

Twitter : nouveau vecteur d’informations et nouveaux codes pour l’AFP [HUBDAY Replay]

Par : HUB Institute
4 juin 2014
Temps de lecture : 1 min
Body
Grégoire Lemarchand, Social Media Editor à l’AFP, est intervenu à propos du rôle qu’occupe au quotidien la plate-forme Twitter au sein de l’agence de presse. En tant que média d’information en temps réel, Twitter devient un terrain d’expression incontournable pour les journalistes. Bien que l’AFP n’ait pas été “early adopter” de l’outil, l’agence l’utilise aujourd’hui comme une vitrine du travail de l’ensemble de ses reporters. Entre dépêches internationales et informations locales en temps réel, ce sont environ 100 tweets par jour qui sont postés sur le fil Twitter de l’enseigne. Avec près de 5000 dépêches par jour, l’idée n’est pas de “flooder” l’audience mais bel et bien de leur apporter du contenu à forte valeur ajoutée et une information pertinente. Comme nous l’explique Grégoire Lemarchand, l’AFP propose via Twitter, un aperçu de son activité : un “digest” d’informations sourcées. Cela passe notamment par l’intégration de photographie dans les tweets. Vraie plus value pour l’information, le visuel dans un tweet renforce la viralité de ce dernier. Au final les fondements du métier sont les mêmes : le message, les reporters, l’information, les sources. C’est l’adoption de nouveaux codes et du nouveau langage sur les médias sociaux qui révolutionne l’activité. L’AFP adapte son produit au web en travaillant sur de l’information concise en 140 caractères, des titres accrocheurs tels des punchlines et l’usage du hashtag. Grégoire Lemarchand fait ici un retour sur les bonnes pratiques et des cas concrets d’utilisation de la plate-forme pour communiquer l’information de manière innovante et engager autour des contenu. Vidéo :