Image
Les entreprises traditionnelles doivent s'adapter à l'économie collaborative

Les entreprises traditionnelles doivent s'adapter à l'économie collaborative

Par : HUB Institute
9 juillet 2014
Temps de lecture : 1 min
Body

Le mouvement des makers a permis l’émergence d’un nouveau type d’économie, celle du collaboratif, qui consiste en la vente de biens ou de services créés par les consommateurs et non par les entreprises. Ce changement d’état d’esprit a transformé les consommateurs en consomm'acteurs et leur a permis de décentraliser les échanges pour créer un système de commerce peer-to-peer.

Pourtant, les entreprises ont encore leur place dans ce paradigme nouveau. Si des pure players comme Uber ou Airbnb ont très bien su tirer leur épingle du jeu, Jeremiah Owyang de Crowd Companies nous expliquait à l'occasion de sa venue à Paris pour l'événement "Les Enjeux E-Commerce 2014", que les entreprises plus anciennes peuvent s’adapter et adapter leur business model aux nouveaux usages. En effet, dans un ère où chacun peut devenir une entreprise à part entière, les dynamiques de co-création permettent d’ancrer les grandes entreprises dans l’économie collaborative en impliquant leur public dans le développement de nouveaux produits à travers le crowdfunding ou le crowdsourcing, comme cela a été le cas pour Ford, General Electric ou BMW.