Image
La donnée consommateur au coeur de la transformation de l’entreprise

La donnée consommateur au coeur de la transformation de l’entreprise

Par : HUB Institute
7 août 2014
Temps de lecture : 2 min
Body
« La Data est un actif stratégique pour toutes les entreprises ». Le ton est donné par Stéphane Pere, actuel Chief Data Officier du journal The Economist. A l’heure ou les marques sont toutes plus ROIste les unes que les autres et où chaque action doit-être optimisée, peu étonnant de voir émerger dans toutes les discussions le terme « Big Data ». On parle même de « stratégie data » pour reprendre les propos de Damien Regnault de Semsoft. Pour bien comprendre les enjeux de ce phénomène je vous propose un article accompagné d’un mini-documentaire sur le sujet avec l’avis de nos deux experts. Les données deviennent petit à petit la colonne vertébrale des entreprises, remodelant au passage leurs modèles économiques et organisations. En devenant “consumer centric” il convient donc d’utiliser cette masse exponentielle de données produites pour redéfinir l’approche du consommateur. Chaque entreprise, chaque Direction Marketing, doit donc avoir une stratégie data pour prendre le pouvoir sur les données et mettre à son profit toutes ces données disponibles (en les agrégeant et les croisant avec ses propres données), au risque sinon de laisser le pouvoir aux autres, qui ne manqueront pas de vous désintermédier, comme Google, Amazon, Netflix, Uber… etc… qui sont en train de le faire dans leurs industries respectives et commencent d’ailleurs à s’attaquer à des secteurs plus « traditionnels ». Cette démarche implique une culture d'entreprise « data driven » qui implique l'exploration de corrélations inattendues et le culte du test. Le problème comme l’explique très bien Stéphane Pere c’est qu’« il y a un syndrome qui touche certains départements de l’entreprise et se matérialise par un trouble obsessionel possessif par rapport à la donnée client en silo… Le syndrome de Gollum ». Or, c’est plutôt problématique puisque la valeur d’une donnée est exponentiellement proportionnelle au nombre de données tierses avec laquelle elle peut-être croisée, cela sera d’autant plus vrai avec des sources de plus en plus spécialisées. D’ailleurs, contrairement aux idées reçues ce n’est pas tant le volume que le nombre de sources de données qui vont exploser avec une grande diversité et hétérogénéité, notamment avec les objets connectés. Il convient donc de rompre les silos ! C’est ainsi que dans les entreprises les plus avancées, un nouveau profil commence à se faire connaître. Véritable chef d’orchestre, il s’appelle Chief Data Officer. En connexion avec les différentes unités pour plus de transversalité, il est censé impacter aussi bien la logistique, que le marketing, avec une orientation très business. En bref, la Big Data est un actif indispensable pour votre entreprise, mais il nécessitera un véritablement bouleversement au coeur de celle-ci. A l’heure ou la transformation digitale fait office de chantier majeur pour nombre de structures, la data devrait faire partie des enjeux clés dans cette restructuration.