Image
Le Dark Social, la face cachée de la planète social media [HUBFORUM]

Le Dark Social, la face cachée de la planète social media [HUBFORUM]

Par : HUB Institute
4 septembre 2014
Temps de lecture : 4 min
Body
Et si l’on vous disait que la majorité des actions de partage en ligne ne s’opèrent pas directement sur les réseaux sociaux ? Quand on parle d’activité sociale sur le web, on pense spontanément aux célèbres plateformes sociales comme Twitter et Facebook. Pourtant, ils ne représentent que la face apparente de l’iceberg. À l’ombre de ce rayonnement médiatique réside la réalité de l’usage social que l’on qualifie de «Hiden» ou «Dark Social». Un concept décrypté par Frédéric Bellier, Directeur Général France de Radiumone à l’occasion du HUBFORUM Paris. Le terme Dark Social définit l’ensemble des interactions sociales réalisées en dehors des médias sociaux traditionnels. Du simple copier / coller d’un article dans un email, jusqu’au partage d’adresses URL ou d’image via messagerie instantanée, toutes ces actions sont caractéristiques du Dark Social. Avec un taux de partage trois fois plus élevé que sur Facebook dans certains pays, les échanges issus du dark social représentent une véritable mine d’or. Cela nous rappelle que la définition du social ne peut se résumer qu’aux médias sociaux. D’après Frédéric Bellier, ce sont près de «60 à 75% des partages sur le web qui sont réalisés dans le dark social. Un paramètre fondamental pour les marques dans leur stratégie sociale et de collecte des données». Derrière ce phénomène, qui ne date pas d’hier, se cachent donc de réelles opportunités pour les marques, afin de développer leurs conversations et en mesurer l’impact de celles-ci. Les interactions du Dark Social sont par ailleurs moins contraignantes à appréhender, plus simples à mesurer et plus aisées à rentabiliser pour les marques. Force est de constater que les usages dits “Dark”, diffèrent grandement des actions menées sur les réseaux sociaux. Pour Frédéric Bellier, «on ne partage pas de la même manière avec son réseau dark social que l’on partage avec son réseau social Facebook, Twitter ou Linkedin.» Alors que les interactions issues des réseaux sociaux sont perceptibles et exhibées aux yeux de tous, les partages du Dark Social relèvent donc d’un vrai intérêt personnel et non d’un partage de vanité et ont de ce fait une valeur particulière pour les marques. DES OUTILS ADAPTÉS POUR APPRÉHENDER LE DARK SOCIAL Tirer pleinement partie d'une opportunité aussi importante, impose des outils simples d'usage et légers. Ces outils doivent être capables d'agréger d'importants volumes de points de contact, d’activer ces données puis de mesurer rapidement l'efficacité media ainsi que la contribution marketing du social media. Ces solutions existent à l’image de celle de RadiumOne qui édite des outils de partages pour les marques. Ceux-ci étudient les boutons de partage, les raccourcisseurs d’url qui leur permettent de collecter cette donnée issue des réseaux sociaux et surtout du dark social. Plus que des outils c’est avant tout un raisonnement prospectif et à long terme que doivent acquérir les annonceurs s’ils souhaitent optimiser leurs investissements. Il faut à la fois penser à résoudre la problématique du point de contact et la collecte de data, mais surtout se projeter sur l’usage de la data à long terme et l’intégration des outils. En résumé, moins connu que les réseaux sociaux surmédiatisés, le Dark Social est fondé sur des partages simples, intuitifs et authentiques avec un réseau de proches et d'intimes. Si les applications sociales passent, le Dark Social reste et restera, car il est sans vanité, exhibition, ou voyeurisme. Le Dark Social représente une part grandissante de la vie sociale. Et donc les usages numériques continueront de croître. Par conséquent, il est crucial pour les marques, les éditeurs, les ayants droits et les agences d'aborder ce sujet. Dark Social is The New Black. Parce que la transformation digitale est au coeur des problématiques de marques, le HUBFORUM est l'occasion de mieux comprendre cette approche et de rencontrer ses principaux acteurs. Découvrez les speakers du HUBFORUM Paris qui se tiendra le mercredi 8 et jeudi 9 octobre à l'espace Pierre Cardin et achetez dès à présent votre place (tarif earlybird jusqu'au 31 août) :