Image
Comment les technologies vont s'inviter dans nos vêtements ?

Comment les technologies vont s'inviter dans nos vêtements ?

Par : HUB Institute
25 novembre 2014
Temps de lecture : 3 min
Body
Souvent oubliés au profit des bracelets et montres connectées, les vêtements connectés se font une place petit à petit sur le marché des wearables technologies. Billie Whitehouse, co-fondatrice et directrice de création chez Wearable Experiments nous explique en quoi ces vêtements peuvent être bénéfiques à tous et ont un avenir certain dans la grande distribution. Aujourd’hui, la plupart des vêtement connectés sont dédiés au sport (surveillance du rythme cardiaque, de la respiration, des efforts musculaires produits) ou aux bébés (surveillance du sommeil et de différents signes vitaux). Mais les possibilités d’association des vêtements et des technologies sont bien plus larges. Du GPS main libre au câlin à distance, en passant par de simple gants tactiles pour garder ses mains au chaud l’hiver, les inventions sont nombreuses et toutes peuvent être utiles au quotidien. Billie Whitehouse insiste sur le fait que, pour pouvoir être démocratisés, ces vêtements ont besoin d’être désignés comme n’importe quel autre pièce d’une collection de grande distribution : si le seul attrait d’une veste est sa fonction technologique, la cible sera réduite à un public « geek », alors qu’avec un certain design, la pièce sera visible d’un plus grand nombre et pourra être envisagée par les amateurs de modes, en plus des amateurs de technologies. Plusieurs grandes marques de textile comme Nike et The North Face ont déjà proposé des produits connectés. Dans le cas de Nike, il ne s’agit que d’un bracelet connecté dédié au sport, mais un premier grand pas a été fait vers le marché des wearables technologies. The North Face a créé deux modèles, homme et femme, de manteau permettant de gérer depuis sa manche la musique de son iPod. L’intérêt porté aux vêtements intelligents par ces marques parmi d’autres montre bien qu’une possibilité de développement est tout à fait envisageable dans les années à venir. Billie Whitehouse en est convaincue, dans un futur proche, il ne sera pas inhabituel de porter des pièces connectées au quotidien. Elle travaille avec différentes marques sur l’élaboration de produits innovants pouvant s’inscrire dans ce marché. Elle nous confirmait également que les services rendus par nos futurs vêtements ne sont pas simplement des gadgets. Au sein de son entreprise, Wearable Experiments, Billie Whitehorse a pu créer plusieurs modèles de vêtements connectés. Une veste GPS qui, part des vibrations sur l’épaule gauche ou droite, vous indique le chemin tout en vous laissant admirer le paysage; Alert Shirt qui reproduit les sensations ressenties par les athlètes lors d’un match, ou encore des sous-vêtements pour homme et pour femme, Fundawear, permettant aux couples de rester en contact malgré la distance. apcnews2012fundawear-couple_mainImage1.jpg1 La plupart de ces création fonctionnent avec des capteurs et des outils de pression ou de vibration, associés à une application qui reconnait un vêtement ciblé. D’autres personnes ont pu créer des tenues de sport très poussées, pensées pour ne créer aucune contrainte pour l’athlète, des sweatshirts pour enfants associés à une application pour permettre aux parents de leur faire un câlin à distance, ou encore le fameux soutient-gorge qui ne s’ouvre que si le partenaire est votre grand amour. Les vêtements connectés ont un futur assuré, du moins si les grandes enseignes acceptent de se lancer pour de bon dans ce marché. Des collections utilisant des tissus innovants pourraient être imaginées, afin de limiter l’usage de capteurs et de puces, et de ne travailler qu’avec le tissu pour commencer en douceur. Tout reste à inventer !
Envie de nous partager vos insights ?