Image
Comment la ville impacte le numérique et le numérique la ville ?

Comment la ville impacte le numérique et le numérique la ville ?

Par : HUB Institute
2 février 2015
Temps de lecture : 2 min
Body

Le 21ème siècle sera le siècle des villes intelligentes. Mathieu Lefevre, Executive Director de New Cities Foundation, l’affirme et justifie sa pensée. Dans un monde où la population urbaine mondiale croit de deux personnes par seconde, une question se pose. Comment est-ce que la ville va impacter le numérique et comment le numérique va impacter la ville ? Réponse avec Mathieu Lefevre, Executive Director de New Cities Foundation. Présent au HUBDAY Prédictions, Mathieu Lefevre a pu expliquer la façon dont il envisageait le développement de nos villes à moyen terme. Tout d’abord, il expose un constat. En effectuant une recherche Google pour les mots clés « Smart City », il constate que le premier humain apparait seulement en page 6 ! "Ce fait démontre que nous n’avons pas encore une bonne vision des villes intelligentes. Même si elles incluent des technologies autonomes, elles sont bel et bien pensées pour être utilisées par une population" explique-t-il. C’est pourquoi, en plus des problèmes d’économie d’énergie, de pollution ou d’organisation de la circulation, il faut en priorité réfléchir à une ville faite pour nos usages actuels et futurs. En France, Paris fait des efforts, notamment sur l’économie du partage, avec les Vélib et Autolib par exemple, mais Mathieu Lefevre explique que notre capitale n’est pas apte à devenir leader sur le marché des villes intelligentes : son environnement, son climat sont notamment des points faibles face à ce développement. Dans le monde, New York, Londres ou encore Singapour se placent bien dans le marché. Plus que les grands acteurs de l’innovation, les startups sont celles qui développent le plus de produits et services adaptés au futur de notre quotidien. Elles savent identifier des problèmes et créer des solutions ingénieuses et faciles à utiliser pour tous. Pour accompagner ces futurs usages communs, l’ensemble des secteurs technologiques vont devoir suivre la même ligne : les voitures autonomes vont se démocratiser, comme les wearables et autre devices connectés. Rendez-vous dans quelques années pour vérifier les prédictions de Mathieu Lefevre !