Comment intégrer des technologies digitales au sein des points de vente ?

Retail Marketing B2B Digital RH Transformation Numérique Advertising
Share Tweet

Temps de lecture : 4 min

 

De plus en plus de grandes enseignes du retail utilisent leur flagship pour tester des outils de suivi des consommateurs au sein du point de vente et pour interagir avec eux. Quelles technologies sont mises en place ? Lesquelles ont un réel impact sur le relationnel ou sur les ventes ? Comment bien les utiliser ? Benjamin Durand, fondateur de Bealder, Etienne Aboulker, fondateur d’Ividata, et Pamela Wolf, digital entrepreneure, répondent à ces questions.

Le premier est un expert des Beacons, le deuxième développe des solutions de mesure de data en magasins, la troisième est une experte du luxe et du digital. Chacun travaille avec des outils différents qui se rejoignent et se retrouvent incorporés dans de grands stores tels que Macy’s ou Dior.

Comment ces technologies innovantes s’invitent dans notre parcours d’achat ?

L’arrivée d’outils tels que les beacons et les heatmaps IRL est liée à la démocratisation de la data par les retailers. Son utilisation a évolué d’une application online à une application instore en temps réel. Pour ce faire, les enseignes ont besoin de devices qui puissent capter la data ou envoyer des informations personnalisées aux consommateurs. Pamela Wolf commence par nous rappeler que « le digital est un outil, pas une fin. » Il est le bienvenue dans la stratégie des marques mais ne doit pas y être ajouté sans objectif défini. Pour elle, il doit en premier lieu servir le client, puis le retailer : « sa présence doit être ressentie dans l’excellence du service et dans le parcours d’achat global, » « le service client est la clé de la création d’une bonne expérience retail. »
Beaucoup de marques l’ont déjà compris et se sont munies d’outils comme les beacons pour proposer plus d’informations et d’assistance à leurs visiteurs. Benjamin Durand travaille avec ces capteurs au quotidien et nous fait remarquer que, « si nous suivons la tendance des États-Unis, 50% des plus grandes enseignes seront équipées de Beacons d’ici 2016. » Leur mise en place a déjà pu se montrer concluante, apportant informations, conseils et promotions ciblées aux clients. Etienne Aboulker appuie ces propos : « le Beacon révolutionne la relation entre les marques et les consommateurs dans les points de vente. Avec l’expansion de l’utilisation des applications mobiles, le Beacon donne la possibilité aux marques d’interagir en temps réel avec leurs clients via des notifications ciblées. » Il continue en rappelant cependant que son usage est risqué puisqu’une notification mal ciblée peut vite pousser l’utilisateur à désactiver les notifications ou même à supprimer l’application de la marque. Le consommateur reprend le pouvoir sur les contenus de marque qui lui sont soumis, puisque le canal lui appartient.

Comment les marques les gèrent en backoffice et quels prochains outils comptent-elles utiliser ?

Le fondateur de Bealder apporte une première réponse à cette question : « l’objet connecté seul ne fait pas tout, il faut développer un vrai environnement autour du beacon avec notamment un backoffice, une API et un SDK. » Ces nouveaux outils, comme les Beacons, les heatmaps ou autres puces RFID, relèvent les interactions et les comportements des consommateurs sous forme de datas que les retailers vont devoir apprendre à gérer. Une analyse fine de ces données révèlera des insights pertinents qui aideront les marques à ajuster leur ciblage. Elles seront dès lors en mesure d’envoyer les bonnes notifications et promotions aux bonnes personnes et au bon moment. Pour les prochaines années, Benjamin Durand prédit l’avancée de nouveaux outils pour les marques : « l’UltraSon permet de créer des interactions en point de vente avec un usage similaire au Beacon mais avec des différences techniques notables comme le fait de ne pas réveiller l’application en arrière-plan. » Cette dynamique d’innovation permettant aux retailers de se rapprocher de leur cible ne va cesser d’évoluer, la technologie favorisant un perfectionnement des capacités des smartphones et des outils. Etienne Aboulker conclue en remarquant que « la digitalisation des magasins physiques a largement commencé aux Etats-Unis et sera la tendance principale en Europe pour cette année 2015, notamment du fait qu’il ressort de nombreux Use Cases réels avec un fort ROI. »

 

Avant de voir toutes ces avancées se démocratiser, découvrez comment les retailers d’aujourd’hui utilisent la data et ses outils avec notre HUB Report Future of Retail :


[column width= »four » position= »first »]
[/column]

[column width= »seven » position= »last »]

Benjamin Durand

Fondateur de Bealder et de Ben Agency, Benjamin Durand a débuté son parcours chez Young & Rubicam. Il travaille en collaboration avec plusieurs grands retailers et développe des solutions innovantes au quotidien avec des Beacons.
[/column]

[column width= »four » position= »first »]
[/column]

[column width= »seven » position= »last »]

Etienne Aboulker

Etienne Aboulker vient du monde des traders. En 2007, il co-fonde EABI Consulting, cabinet de conseil vendu à Manpower Group. Passionné par les problématiques SI et les modèles mathématiques, il co-fonde Ividata avec Ian Bradac.
[/column]

[column width= »four » position= »first »]
[/column]

[column width= »seven » position= »last »]

Pamela Wolf

Pamela Wolf est une entrepreneure digitale spécialisée dans le milieu de la mode et du luxe. Elle a fondé My Luxury World et Digistrat. Elle s’est spécialisée au fil des ans dans la digital distribution, la vente et le marketing mix.
[/column]

Writer @ HUB Review

HUBDAY Future of Daata, CRM & Programmatic


Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password