Image
Amazon Dash Button : lorsque les objets connectés ouvrent de nouveaux tunnels d’achats

Amazon Dash Button : lorsque les objets connectés ouvrent de nouveaux tunnels d’achats

Par : HUB Institute
13 avril 2015
Temps de lecture : 3 min
Body
  Le géant d’internet Amazon a lancé fin Mars un bouton connecté qui permettra d’effectuer ses achats en un clic. Retour sur un lancement qui a fait couler beaucoup d'encre sur Internet. Objet connecté, le bouton d’Amazon fonctionne en synchronisation avec avec une application mobile. Le principe est simple : le bouton est attribué à un produit et peut être installé à proximité de ce dernier. Lorsque l'utilisateur sent que le produit est en train d’arriver à épuisement, un simple clique sur le bouton suffit pour le recommander. La demande est alors envoyée à l’application qui est couplée au compte Amazon de l’utilisateur. L'e-retailer envoie par la suite un mail de confirmation, de manière instantanée, pour permettre au consommateur d'annuler les commandes involontaires. Amazon Dash Button Avec cette innovation, les objets connectés font un pas de plus dans notre quotidien. Avec le bouton d’Amazon, la marque est également à portée de main. Elle n’aura jamais été aussi proche du consommateur qui en plus de la voir en permanence, va pouvoir l’obtenir en un seul clic. L’achat virtuel s’ancre dans la réalité par l’absence de visualisation directe de l’enchainement d’actions provoquées par la pression sur le bouton. Où que soit le consommateur (salle de bain, cuisine, etc…), il appuie sur un bouton puis continue sa journée. Deux à trois jours plus tard il reçoit un produit. L’achat devient un acte sous-entendu presque comme le fait de respirer. La création d’un bouton offrant la possibilité de réaliser des achats pousse à réfléchir à la réduction des frictions à l’achat. Il faudra beaucoup plus de recul pour se rendre compte qu’on vient de réaliser une commande en cliquant sur ce bouton. La mise en place de ce type de système pose néanmoins deux contraintes : - Les achats devront réellement pouvoir être réalisés sans aucunes frictions. Ainsi un simple retard à la livraison ou une mauvaise prise en compte de la commande pourrait tout simplement pousser le client à abandonner le bouton. - L’autre contrainte portera sur le type de produits accessibles grâce à Amazon Dash. Pour fédérer, les produits commercialisés devront être à faible valeur ajoutée. En effet il sera plus difficile de faire adhérer des personnes à l’achat d’un produit d’une grande valeur avec un bouton dans leur salon. Amazon cherche à faire adopter à ses clients une habitude de consommation récurrente, seuls les produits de consommation courante sont concernés. Au final l’apparition de ce bouton laisse présager l’émergence de nouvelles tendances dans le marketing et dans la consommation en général. La frontière entre le retail physique et digital n'a jamais été aussi fine et intime. Les marques entrent concrètement dans le quotidien des consommateurs, renforçant la loyauté de ces derniers par un achat de récurrence simplifié. Le bouton sera au final très profitable à Amazon puisque l'entreprise sera en mesure de récupérer de précieuses informations sur la fréquence de renouvellement des produits du quotidien de ses utilisateurs. En somme une véritable mine d'or de datas pour la publicité et le marketing.