Image
Ce qu'il faut savoir sur le concept de Smart City

Ce qu'il faut savoir sur le concept de Smart City

Par : HUB Institute
9 avril 2015
Temps de lecture : 3 min
Body
  Depuis le néolithique, les êtres humains s’organisent en foyers d’habitations. C’est vers 3500 avant JC qu’apparaissent les premières villes, en Mésopotamie. La ville est à la fois un espace géographique (défini par sa taille), un environnement démographique spécifique, un lieu symbolique… Elles naissent avec un objectif : optimiser les chances de survie d’une espèce en se regroupant. Les villes ont aujourd’hui mutées et sont en passe de devenir intelligentes : on parle désormais de Smart City. Le HUB Institute vous propose de revenir sur un concept protéiforme, berceau du « mieux vivre en ville », où les innovations digitales auront leur rôle à jouer. Premier épisode : qu'est ce qu'une Smart City ?

L'URBANISATION : UN DÉFI DE DÉVELOPPEMENT MAJEUR DU 21e SIÈCLE

Au besoin de survie initial vient se substituer une volonté de vivre mieux. Les villes ont évoluées au gré des grandes périodes d’industrialisation et des évolutions de la population. Elle sont aujourd’hui confrontées à un problème majeur : la planète connaît une urbanisation croissante. Si en 2007 la population mondiale devenait majoritairement urbaine, 70% des habitants vivront en ville en 2040. Elles vont ainsi devoir s’adapter à ce phénomène et aux nouvelles attentes de ses habitants. Jean-Louis Missika, adjoint au maire de Paris en charge de l’urbanisme, rappelle que « la ville intelligente, c’est un poumon qui vit au rythme de ses habitants ».

LA SMART CITY : UNE RÉPONSE DURABLE AUX BESOINS DES CITOYENS

Le sujet est international et englobe l'ensemble des zones urbaines, des métropoles aux plus petites collectivités. Ces villes modernes vont devoir être capables de mettre en oeuvre des infrastructures (eau, électricité, transports, services publics, bâtiments...) communicantes et durables pour répondre aux attentes et besoins de leurs citoyens. Les nouveaux enjeux auxquels vont devoir se confronter les villes se décomposent en quatre grandes tendances : la mobilité (transport, gestion des flux), la vie en communauté, l'environnement (gestion optimale et intelligente des ressources) et enfin la gouvernance (les citoyens participent à la vie de la ville).

LE DIGITAL AU SERVICE D'UNE URBANISATION INTELLIGENTE

Aujourd'hui, de nombreuses entreprises se sont positionnées sur le segment de la Smart City. Que ce soit Intel à San Jose ou Rio de Janeiro, ou Cisco à Hambourg, elles ont compris que les innovations digitales auront un rôle à jouer dans ce nouvel éco-système. On ne parle pas ici d'une ville entièrement digitale, où les solutions high tech sont omniprésentes. La ville doit être "Smart", et savoir utiliser le meilleur de l'innovation pour et avec les habitants. Par exemple, la récolte, le traitement et l'analyse de datas va être un enjeu crucial pour leur permettre de comprendre, grâce aux données des citoyens, quels sont les axes majeurs de développement urbains à mettre en place pour faire de la ville un lieu d'échanges où il fait bon vivre. La Smart City vient dans ce contexte se positionner comme solution transversale aux problèmes de la ville moderne. Elle va venir créer un lien entre les besoins pratiques des citadins, leurs évolutions sociologiques et les nouvelles technologies mises à leurs dispositions. Au final la ville intelligente ne saurait se résumer en une définition du dictionnaire, car elles diffèrent toutes les unes des autres. L’idée à retenir est qu’il s’agit d’une ville, dont les infrastructures, l’organisation administrative, la gestion des flux… sera la plus pertinente possible au regard de la population qui y réside.
[heading centered="no" margin_bottom="yes" large="yes"]AUTEUR[/heading] [image_featured_text image_url="http://hubi.wpengine.netdna-cdn.com/wp-content/uploads/2014/02/Thibaut-Alexandre.png" author="Thibaut Alexandre" position="Consultant Responsable éditorial"] [/image_featured_text]