Image
Code, Mooc, nouvelles pédagogies : la formation en mode innovation selon le HUB Institute

Code, Mooc, nouvelles pédagogies : la formation en mode innovation selon le HUB Institute

Par : HUB Institute
15 juillet 2015
Temps de lecture : 7 min
Body
 
Conférence HUBDAY Future of Work - 5 novembre 2015 : Profitez du tarif early bird -30%
  Internet fait désormais partie intégrante de notre quotidien. Avec plus de 3 milliards d'internautes en 2015, il est devenu un média de masse. Nous sommes en permanence connectés. Son utilisation s'est accélérée avec l'apparition et l'adoption des smartphones et tablettes. Avec l'accès instantané à l'information partout dans le monde, il est passé ces dernières années du rôle d'outil de travail à un lieu de divertissement. Aujourd'hui c'est la formation qui doit aussi se réinventer. C'est à l'occasion de son intervention au colloque d'Olivier Dassault à l'Assemblée Nationale, composé de Laurent Solly (Facebook), Luc Ferry (ancien Ministre de la Jeunesse, de l'Education Nationale et de la Recherche) et de Jean-Michel Fourgous (Maire d'Elancourt et co-Fondateur de Génération Entreprise) sur le thème « Innovations : quel nouveau visage pour la France de demain ? », qu'Emmanuel Vivier Co-fondateur du HUB Institute nous en apprend plus sur les nouvelles opportunités d'apprentissage du web 2.0 et la formation en mode innovation.  

A64A4821

  De par son caractère évolutif, internet va s’adapter indéfiniment aux usages des utilisateurs. Ainsi, nous sommes passés du web 1.0 au 2.0. La dynamique insufflée par les innovations technologiques et par la manne d’informations accessibles online poussent à repenser les modèles d’apprentissage. Il n’est plus questions d’ingurgiter des leçons prédécoupées, mais plutôt d’apprendre à apprendre. Le département d’État américain nous dit à ce sujet que « 65% des étudiants d'aujourd'hui pratiqueront, une fois diplômés, des métiers qui n'ont même pas encore été inventés “. La capacité à compiler, à maitriser et à appliquer des informations prévaut sur les diplômes. Basé sur cet insight, l’école 42 de Xavier Niel PDG du fournisseur d'accès à Internet FREE, va proposer de former aux techniques de codage en un temps records, la formation fournie par l’école est reconnue par les professionnels, pas par l’État. L'accent est aujourd'hui porté sur la formation à un emploi et non plus sur le diplôme, qui passe au second plan.
 

AVEC LE DIGITAL, L'APPRENTISSAGE SE DÉMOCRATISE

L’apprentissage digital connaît son premier essor avec les forums, suivi récemment par les tutoriels vidéos qui fleurissent sur des plateformes comme YouTube, offrant à qui le désire la possibilité de partager son savoir. Qu'ils soient particuliers comme Michelle Phan ou EnjoyPhoenix, ou bien des marques comme par exemple Leroy Merlin, tous s'engagent vers la transmission de connaissances. Désormais ce sont les MOOCS et les Webinars qui tiennent la dragée haute aux contenus éducatifs. À l’origine très orientée sur la maitrise de l’informatique, les contenus éducatifs disponibles en ligne se diversifient. On peut ainsi dénombrer plus de 2000 conférences disponibles en ligne, cumulant à elles seules plus d’un milliard de vues.

L'émergence du format video online a joué un rôle crucial dans la démocratisation de l'apprentissage. Médiamétrie atteste cette explosion en annonçant en janvier 2015 que 25% du temps passé sur Internet en France est consacré au visionnage d'une vidéo. Les contenus à but éducatifs ne font pas exceptions à la règle. Une chaine Youtube de tutoriels comme celle de EnjoyPhoenix regroupe ainsi plus de 1,5 Millions d’abonnées. On peut également noter que certaines vidéos au contenu éducatif comme Wealth Inequality in America cumulent plus de 16,5 Millions de vues. D'autres acteurs de l'apprentissage en ligne se sont imposés comme les conférences TED, avec plusieurs milliards de vues sur YouTube, mais également de nouvelles plateformes d'apprentissage basées sur la vidéo et l'apprentissage interactif. La Khan Academy en fait partie. Avec plus de 10 millions d'étudiants, elle représente le futur de l'apprentissage.

En un sens, la manière même avec laquelle les individus apprennent est en train de changer, on peut parler d’évolution sociétale et civilisationnelle. Avec l'avènement des nouvelles technologies, le web 2.0 associe outils innovants de partage de connaissance en ligne et nouveaux usages de communication interactifs et collaboratifs. Nous entrons dans l'ère de l'apprentissage collaboratif, le "P2P Learning" : "Zéro professeur, zéro formateur mais surtout pas zéro pédagogue..." comme le défini Thierry Curiale, Directeur du programme Open Social Learning Technocentre. Cette nouvelle tendance s'est traduite par l'explosion des MOOCs (Massive Online Open Courses), plateformes de cours en ligne collaboratives et ouvertes à tous comme Open Classrooms (apprendre à coder), Coursera ou Solerni (MOOC en entreprise) qui présente aujourd'hui plus de 15 000 inscrits. Ainsi toutes les connaissances et les informations sont en train d’être digitalisées et rendues accessibles à tous. L'apprentissage passe désormais au 2.0.

  L’Impressionnisme, du scandale à la consécration par Solerni  

L'ENSEIGNEMENT DOIT APPRENDRE À S'ADAPTER AU NUMÉRIQUE

Il est important de noter que ce sont les entreprises qui sont les plus touchées par ce changement. En effet en affectant le processus d’apprentissage il y a une divergence graduellement palpable qui se fait entre les personnes déjà en place dans le marché du travail et celles qui y font leur entrée. La manière d’apprendre ayant évoluée, le niveau de connaissance à l’entrée du monde actif est lui aussi différent. Les entreprises ne peuvent plus avoir les mêmes attentes face à leurs recrues, sans les dévaloriser ni les surestimer, il faudra les redéfinir. Pour cela une bonne analyse et une bonne appréhension de ce que ces changements impliquent est donc primordiale.

Le monde de l’éducation traditionnelle doit lui aussi comprendre les évolutions. On est passé d’une culture de transmission du savoir à l'oral (via l'enseignant) à une transmission écrite (consultation des ouvrages). Aujourd'hui, en à peine un clic de souris, l'utilisateur peut accéder à tous le savoir du monde et bien souvent gratuitement. Google et Wikipedia en sont de parfaits exemples. L’enseignant n'est dès lors plus l’unique détenteur de la connaissance mais arbore le rôle de pédagogue, pour faciliter la compréhension.

La prépondérance des devices mobiles transforme une fois de plus l’enseignement et l’apprentissage. L'apprentissage n'est plus fixe mais agile. Il est ATAWAD : anything anywhere, any device. L’accès à la connaissance pouvant dorénavant aussi bien se faire dans le bus que sur la plage. Les applications comme Studyquizz (révision), Duolinguo (apprentissage de langues) qui comptabilise 80 millions d'étudiants pour 42 employés, favorisent l'apprentissage en mobilité. Mais il est important de se rappeler que les outils ne sont rien sans innovations pédagogiques.

  Capture d’écran 2015-07-07 à 16.05.45  

Nous sommes à présent conscient des nouveaux enjeux que le digital soulève. Pourtant, peut-être à cause de la vitesse de son évolution ou à cause de son incompréhension par la majorité des acteurs, encore trop peu de plateformes permettent de réellement se former au digital.

Fort de son expérience dans le secteur de la formation, plus de 2 000 managers formés annuellement dans le monde, et reconnu pour son expertise digitale, plus de 600 interventions à des conférences et à des séminaires dans le monde sur ces 7 dernières années, le HUB Institute a une fois de plus décidé de faire évoluer le statu quo. C’est en s'associant avec la prestigieuse école de communication EFAP que le HUB Institute va se porter garant d’une nouvelle génération d'entrepreneurs digitaux à travers la création d'un Executive MBA spécialisé Digital Marketing & Business.

En conclusion la numérisation de l’apprentissage ouvre la porte à de nombreuses interrogations, parmi lesquelles :

  • la question de l’accessibilité à un réseau internet. Google s’est emparé de la question et propose le "Loon ballon project" : un ballon type montgolfière qui servira de point d’accès internet dans des zones reculées et habituellement inaccessibles, en survolant la zone.
  • L’émergence de système de qualifications digitales. Les diplômes desservis en ligne auront-ils plus, moins ou autant de valeurs que les certifications classiques ? Au final on se retrouve avec deux vitesse éducatives, comment allons-nous pouvoir les réaligner ?
  • L’enseignement traditionnel va lui aussi être influencé par le digital. Ainsi aux Philippines les livres de cours des écoliers peuvent tenir sur dans des cartes SIM, et en France, une plateforme, Whatif, permet de faire financer ses études supérieures par la communauté.
 

L'apprentissage est en pleine mutation. La société, mais surtout les différents systèmes éducatifs doivent apprendre à s'adapter et à emprunter la voie du numérique si ils ne veulent pas prendre le risque de se faire à leur tout disrupter.

   
 
[column width="three" position="first"] [/column] [column width="seven" position="last"]

HUBDAY Future of Work

Rendez-vous le 5 novembre 2015 pour repenser le rôle des RH et des collaborateurs face aux nouveaux enjeux de la transformation Digitale.   [button href="http://hubinstitute.com/hubday/futureofwork/" target="" css_classes="tiny_button regular_text"]Profitez du tarif early bird[/button][/column]
[column width="three" position="first"] [/column] [column width="seven" position="last"]

FORMATION DIGITAL DAY Développez l'expertise digitale de vos équipes

Un Digital Day est une journée de formation intra-entreprise sur mesure pour sensibiliser et former vos collaborateurs aux problématiques digitales de votre industrie. Profitez des 30 modules de formation du HUB Institute pour une offre complète sur le digital.   [button href="http://hubinstitute.com/formations/" target="" css_classes="tiny_button regular_text"]Découvrez notre offre de formation[/button][/column]