Image
La clé pour réussir sur les réseaux sociaux ? Osez le culot !

La clé pour réussir sur les réseaux sociaux ? Osez le culot !

Par : HUB Institute
7 juillet 2016
Temps de lecture : 3 min
Body
Du like au chat, de la video au live, de l’humour à l’auto-dérision, rebondir sur l’actualité ou encore savoir sortir des sentiers battus : sur les réseaux sociaux les marques se doivent d’être opportunistes ! C’est bien ce que défend l’agence parisienne Le Fil pour qui le culot est la clé du succès! Un culot oui... mais mesuré. Retour sur 7 points clés pour faire la différence sur les réseaux sociaux

1. Oser ne plus segmenter online et offline

Le silotage des univers online et offline limite le pouvoir du digital. Le client passe de Pinterest à un point de vente, d’Instagram à un restaurant… Il est essentiel que les marques s'adpatent et racontent une histoire cohérente sur tous ses points de contact. Capture d’écran 2016-07-07 à 15.27.29 Pour gagner en efficacité et en visibilité, il faut instaurer une stratégie globale - donc non segmentée -  et accompagner le client d’un média à l’autre.

2. Oser quitter l’habit corporate

Quitter l’habit corporate revient à enfiler celui d’un internaute et d’adopter le langage du client. De fait, cela permet de sortir de sa zone de confort et d'être capable de doser savamment le contenu et la forme; la communication sur les réseaux sociaux en devient plus souple et plus légère. Business case en video, le cas Cofidis Retail  « Comment se placer dans le top of mind des décisionnaires des 500 enseignes générant plus de 150M€ de CA, en étant challenger sur le marché des facilités de paiement ? » https://youtu.be/1vp8Xw_ZwLk

3. Oser exploiter les nouveaux réseaux

Sur les réseaux sociaux, il faut adopter la logique de test & learn : exploiter de nouveaux réseaux sociaux et exploiter différemment les réseaux sociaux connus. Le premier moyen demande d’oser utiliser des outils nouveaux, que ce soit de nouvelles applications ou plateformes web. C’est prendre le risque que ce soit un « flop » au lieu de se révéler être l’opportunité de surfer sur la bonne vague jusqu’à ce que la tendance ne s’efface. Le second moyen est de détourner l’utilisation que l’on a des réseaux sociaux pour innover et se démarquer. Ça pourrait être, par exemple, d'utiliser Snapchat et ses photos éphémères pour sensibiliser l’audience à Alzheimer. Campagne publicitaire de la fondation Médéric Alzheimer: Capture d’écran 2016-07-07 à 15.42.13

4. Oser le live

Du content marketing au real time content marketing, les marques doivent gagner en agilité pour être capable d’oser aller plus loin. Tous les principaux réseaux sociaux ont développé leur application « live ». Exemple de Facebook: Capture d’écran 2016-07-07 à 15.46.12

5. Oser détourner et se servir de l’actualité

Le meilleur moyen de viraliser les contenus de marques est d’oser rebondir sur l’actualité, c’est-à-dire de modeler le fait d’actualité pour servir l’image de la marque. Cela demande, parfois, d’oser l’auto dérision, le rire ou encore d’utiliser un évènement majeur (sortie d’un film populaire) pour l’intégrer à sa campagne marketing. Le cas Wolkswagen* https://youtu.be/uqjN4x3F4LY *L'erreur est volontaire

6. Oser l’audace

L’audace étonne. L’audace distinguera une entreprise des autres car l’étonnement et la surprise marquent les esprits. Seulement, faire preuve d’audace nécessite au préalable de se montrer différemment, sinon d’où viendrait la surprise ? Il faut oser jouer avec son image de marque pour surprendre l’internaute et donc aviver ou raviver l’intérêt qu’il portera à la marque. Le cas Fisherman: prends ta claque! https://youtu.be/06MtFluhOCs

7. Oser la disruption

Pour créer de l’attachement et activer la mémoire de l’internaute il faut oser la disruption. Plutôt qu’une explication, disruptons et utilisons un exemple pour comprendre l’idée. Taco Bell, chaine de restauration américaine, a mise en off tous ses points de communication digitaux sauf son application mobile. Toutes les plateformes digitales affichaient un écran noir et une invitation à se rendre sur l’application. La disruption est là, Taco Bell – qui voulait promouvoir son application mobile –  a décidé de bloquer l’accès aux autres plateformes. Ce fut le buzz. Capture d’écran 2016-07-07 à 15.54.02