Image
Cas Nissan Juke & Quantcast : un ciblage display toujours plus puissant avec le data search

Cas Nissan Juke & Quantcast : un ciblage display toujours plus puissant avec le data search

Par : HUB Institute
12 octobre 2016
Temps de lecture : 2 min
Body
Aujourd’hui, le site Nissan représente la concession digitale de la marque Nissan, positionnée sur des véhicules autonomes et intelligents. Le parcours client a évolué : c'est désormais bien sur le web que l'acheteur fait son choix. Un des défis pour Nissan est de comprendre qui sont les internautes qui se rendent sur le site. Agathe Viaud, Digital Section Manager chez Nissan et Franck Lewkowicz, Directeur Général France chez Quantcast nous démontrent à travers le cas Nissan Juke le pouvoir de ciblage du Data Search.

Ce qu’il faut retenir

Le défi : Peu d’innovation avait été apportée sur le modèle Juke, dans un contexte budgétaire limité, le challenge a été de démontrer le caractère impertinent du véhicule et de maximiser son audience. L’idée : Faire tatouer le modèle Juke par Tatin, célèbre tatoueur à l’occasion du Salon du Tatouage. Ce dernier qui est bien à l’image du véhicule impertinent et décalé et a permis de positionner la marque de façon originale La mise en oeuvre : pour assurer un maximum de visibilité et de couverture de l’event sur le digital, Nissan a fait appel à la technologie Quantcast. Un modèle lookalike a été construit à partir de 6 requêtes appartenant au champ lexical du tatouage. Ainsi, ont pu être trouvés des individus qui ont le même profil que les personnes qui ont tapé les mots-clé.
« La technologie de Quantcast a permis d’exposer plus de 500 000 visiteurs uniques à partir des 15 000 personnes ayant effectué une requête liée à l’univers du tatouage (6 mots-clés). Ces 500 000 contacts ont pu être qualifiés : hommes de 25 à 54 ans (cohérent avec la cible de Nissan), intéressés par les sports extremes, par la mode et beaucoup moins intéressés par les jeux videos ou la météo. »
Relire notre article interview : Quand data et créativité ne font plus qu'un.