Image
Communication inclusive, de quoi parle-t-on ? - Hopscotch

Communication inclusive, de quoi parle-t-on ? - Hopscotch

Par : HUB Institute
12 octobre 2016
Temps de lecture : 1 min
Body

Digitaliser ne dispense pas de réfléchir…

«AIRBNB, le premier provider de nuitées au monde, ne possède pas une seule chambre d’hôtel. ALIBABA, le retailer le plus valorisé, n’a pas de stock propre. FACEBOOK, le média le plus populaire au monde, ne produit aucun contenu, et UBER, la première compagnie de taxi mondiale, ne possède aucun véhicule». Face à cela, les entreprises craignent de se faire uberiser et tentent, en réponse, de tout digitaliser. logo-after-10h30 Jacques-Olivier Broner, Directeur Général chez Hopscotch, introduit ainsi son discours et nous livre un beau parti pris, celui de la communication inclusive. De quoi s’agit-il ?   Digitaliser l’événement, la publicité, les RP, le corporate… Oui mais il faut bien rappeler que le digital n’est qu’un moyen !
  • La communication doit se baser sur la relation
  • La communication doit être agnostique : à la fois consumer, B2B et corporate.
  • La communication doit être moderne, respectueuse de l’environnement de communication
  • La communication doit être frugale, les justes moyens sont mobilisés.
  • La communication doit être réellement globale en mobilisant les expertises dès la conception des campagnes et non de façon séquentielle en faisant appel à chaque métier l’un après l’autre..
  • La communication doit être surtout une communication durable
Découvrez les fondements de la méthodologie d’Hopscotch, le lien HOPE avec lequel renoue la communication inclusive en (re)visionnant l’intervention de Jacques Olivier Broner.   Intéressé par le sujet ? À lire aussi : Bienvenue dans l'ère de la communication inclusive