10 secteurs dans lesquels vous pouvez postuler si vous êtes une intelligence artificielle

Retail Marketing B2B Digital RH Transformation Numérique Advertising
hal
Share Tweet

Temps de lecture : 7 min

En 1968 déjà, Kubrick imaginait le futur de la technologie avec H.A.L, un système de contrôle dopé à l’intelligence artificielle… ayant développé une conscience semblable à celle de l’homme – « je pense donc je suis ». Si une telle prouesse paraissait bien au-delà des capacités techniques de l’époque, la technologie a connu une évolution fulgurante ces dernières années – notamment avec le développement d’internet et du machine learning, dont se nourrit allègrement l’intelligence artificielle.

Irons-nous aussi loin que la série Black Mirror en créant, pour supporter le deuil, des avatars des personnes décédées basés sur leur historique sur Internet ? Dans la série, ils sont capables de parler comme elles, de discuter en reproduisant leurs expressions, en imitant leur humour grâce à l’intelligence artificielle qui a été nourrie d’échanges de leur vivant. N’avez-vous pas déjà rêvé vous dupliquer au bureau ? Imaginez votre équipe composée de 15 avatars de vous-même. Effrayant non ? 😉

 

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir comment 10 secteurs ont développé des CDI pour des intelligences artificielles. À suivre : des avancées assez incroyables qui nous font réaliser que nous aurons sûrement bientôt tous des collaborateurs robots !

 

 

L’intelligence artificielle à l’attaque des métiers qualifiés

D’après Ian Stewart, Chief Economist chez Deloitte «Nous ne pouvons prévoir les emplois du futur, mais nous croyons que des emplois continueront à être créés, améliorés et détruits comme ils l’ont été au cours des 150 dernières années ».

En effet, depuis longtemps les avancées technologiques ont éliminé des emplois tout en créant de nouveaux jobs et cela n’est pas près de changer. Forrester y voit d’ailleurs plus un partenariat entre l’homme et les machines plus qu’une relation d’adversaires.

Selon une étude de Business Insider, les métiers qui ont le plus de risques d’être automatisés sont les agents de crédit, les réceptionnistes et les assistants juridiques.

automation

 

 

#MÉDECINE

L’intelligence artificielle prend de plus en plus sa place dans les cabinets médicaux et les hôpitaux. Par exemple, Watson d’IBM a réalisé de fortes avancées sur des applications médicales en particulier pour l’oncologie. IBM a comparé les résultats des diagnostics et des traitements recommandés entre les meilleurs médecins et ceux proposés (beaucoup plus rapidement) par Watson. Sur 1000 tests, ils coïncidaient dans 99 % des cas ! Google et Microsoft sont aussi lancés à l’attaque de la santé et de l’intelligence artificielle. Microsof, par exemple, travaille sur un outil capable de programmer des cellules pour lutter contre le cancer.

 

#PUBLICITÉ 

L’agence McCann a elle embauché un robot en tant que directeur artistique. AI-CD β a été créé par McCann Millenials. Le but du robot n’est pas de remplacer la créativité mais d’informer sur les tendances à suivre selon les données qu’il a analysées.

 

#TRANSPORTS 

Dans 25 ans, la conduite devrait être entièrement autonome. Et pas seulement les particuliers : la transition devrait également toucher les conducteurs de taxis, et même de camions. La technologie est presque au point pour les autoroutes – un convoi de camions autonomes a traversé l’Europe en avril, et la première livraison sans chauffeur aux US a déposé 21 000 caisses de Budweiser à Colorado Springs en octobre dernier.

 

 

#RETAIL

Connaissez-vous Pepper, Lowebot, Du Mi, Dru et leurs acolytes ?

Ce sont les noms de vos nouveaux compagnons de shopping, des robots intelligents ! Nescafé, Kiabi, la SNCF, Sephora, UNIQLO…de plus en plus d’enseignes embauchent ces nouveaux shop assistants dans leurs boutiques.

 

#JOURNALISME

Et le journalisme n’y échappe pas non plus : Forbes utilise les logiciels d’IA de la société Narrative Science, qui permettent d’écrire automatiquement, dans une rubrique dédiée, des articles boursiers à partir de données financières.

 

#FINANCE

L’intelligence artificielle est d’ailleurs pleinement utilisée par les financiers pour gérer des portefeuilles de clients fortunés, anticiper les risques, capter les informations essentielles ou détecter des marchés potentiels.

 

#DÉFENSE

Xialoi Wu et Xi Zhang, deux chercheurs en informatique à la Shanghai Jiao Tong University, affirment avoir développé un algorithme capable de détecter les criminels, potentiels ou avérés. Basé sur la reconnaissance faciale, le logiciel analyse trois traits distinctifs des criminels – définis par Xiaolin Wu et Xi Zhang : la courbure des lèvres, la distance entre les coin des yeux, et l’angle lèvres/nez. Le logiciel aurait, selon ses créateurs, une fiabilité de 90%. Une fiabilité à nuancer en raison du paramétrage réalisé par les humains, qui reste susceptible d’influencer les résultats.

Une prouesse de plus sur la longue liste des réalisations de l’IA : DeepMind, l’intelligence artificielle de Google est désormais capable de lire sur vos lèvres. Développé en partenariat avec des scientifiques de l’université d’Oxford, LipNet a été entraîné avec 5 000 heures de vidéos tirées d’émissions politiques et d’actualité de la chaîne BBC et leurs sous-titres. Un programme qui impressionne par sa précision : 46,8% de fiabilité, contre 12,4% pour un professionnel. Pour le moment destinée à des fonctions type reconnaissance de discours, aide pour les malentendants, ect., la technologie pourrait également être utilisée pour la surveillance…

Last but not least : connaissez-vous RobotLawyer ? Ce bot, développé par Joshua Browder, vous aide à contester vos amendes et à demander remboursement en cas de vol retardé. Depuis sa création, ce « robot avocat » a contesté plus de 160 000 amendes. En lire plus ici

 

Et si l’intelligence artificielle pouvait créer de l’art

#MUSIQUE

Daddy’s Car, le dernier titre des Beatles ? On y croirait presque ! Tout droit sortie des laboratoires de recherche de Sony, cette composition ressemble à s’y méprendre aux airs pop du groupe britannique. Pour la réaliser, Flow Machines – l’intelligence artificielle de Sony – a dévoré des heures et des heures de titres stockés dans la vaste base de donnée de Sony. En s’insipirant du répertoire des Beatles et en combinant ces données aux 14 000 « lead sheets » – partition rassemblant les éléments essentiels d’un morceau : mélodie, harmonie et paroles -, l’intelligence artificielle est parvenue à créer une nouvelle composition, intitulée « Daddy’s Car ».

 

Un résultat impressionnant – qu’il conviendra toutefois de nuancer. : non, les humains ne sont pas totalement dépassés ! L’intervention de la main humaine a été nécessaire pour finaliser le morceau et le mixage, ainsi que pour l’écriture des paroles.

 

#POÉSIE Quand l’ordinateur se rêve en poète…

Google Brain, le département deep learning de Google, travaille sur la compréhension du langage parlé – et espère développer ces compétences pour ses applications en alimentant son AI avec près de 11 000 romans inédits – parmi lesquels 2900 romans à l’eau de rose et 1500 romans de science-fiction. Tout cela dans le but de reproduire le fonctionnement du cerveau humain, et tout particulièrement les variations du discours humain. Si les résultats sont pour le moins risibles à l’heure actuelle (vous pouvez lire le poème ici), les développements prochains de l’intelligence artificielle dans le domaine de la littérature pourraient bien nous impressionner. Ainsi, un roman coécrit par un ordinateur aurait passé le premier tour de sélection pour le prix littéraire japonais Nikkei Hoshi Shinichi !

En savoir plus sur le processus de création du poème Google Brain.

 

#PEINTURE

Presque 4 siècles après sa mort, un nouveau portrait « de Rembrandt », fruit de la collaboration entre techniciens et historiens de l’art, a été dévoilé à Amsterdam début avril 2016. En s’appuyant sur les données provenant des tableaux et des techniques de reconnaissance faciale sur 346 portraits de l’artiste, des algorithmes deep learning ont réalisé un nouveau tableau inspiré du style baroque de l’artiste.

 

#ARCHITECTURE

L’intelligence artificielle prend également ses marques dans le domaine architectural. Récemment, la startup britannique AI Build a allié intelligence artificielle et impression 3D pour réaliser des créations architecturales spectaculaires. Le robot industriel Kuka, reconverti en imprimante 3D, a la particularité d’être doté de caméras. Un retour visuel qui permet à l’intelligence artificielle de contrôler la production et de rectifier les erreurs éventuelles. Résultat : un procédé d’impression deux fois plus rapide que la technologie classique d’impression 3D et nettement moins coûteux.

aibuildhub

 

#CINEMA

Une Rencontre du 3e type avec un réalisateur doté d’intelligence artificielle. Née de la collaboration de Ross Goodwin, chercheur spécialisé dans l’intelligence artificielle, et d’Oscar Sharp, un réalisateur, « Benjamin », un prototype d’intelligence artificielle, a réalisé un court-métrage plutôt déroutant… En s’appuyant sur les scenarii de plusieurs dizaines de célèbres films et séries, Benjamin a rédigé un script grâce au deep learning – la simulation d’un réseau de neurones artificiels qui, nourrie de millions d’exemples, serait capable d’en tirer des généralités prêtes à l’emploi : un peu comme les neurones humains en somme. Résultat ? Plus que des mots, l’entité peut former des pages entières de scripts en se basant sur ces données. Après avoir défini le cadre de la réalisation (titre, ligne de dialogue et début d’action), ainsi que les lettres H, H2 et C pour désigner les personnages, Goodwin et Sharp ont donné carte blanche à la machine. Le court-métrage de Benjamin, détonnant, est visible ici.

Ce n’est pas le seul exemple de réalisation « artistique » de l’intelligence artificielle : plus récemment, Watson, l’intelligence artificielle d’IBM, a réalisé une bande-annonce pour le film Morgan en analysant les pics d’action et de suspens et en se basant sur les trailers de centaines de films à suspens. Une fois la série de 10 séquences clés sélectionnées, l’équipe a fait appel à un réalisateur pour éditer et lier les séquences bout à bout. Une sélection qui surprend par sa justesse et sa ressemblance aux trailers du genre.

Le meilleur pour l’intelligence artificielle est encore à venir : cinq géants du web – Amazon, Google, Facebook, IBM et Microsoft – investissent massivement dans le développement de l’AI et ont même formé un partenariat pour informer le public, « supporter la recherche et recommander les bonnes pratiques en matière d’éthique, de justice, de transparence et de respect de la vie privée ». Autant dire que vous n’avez pas fini d’en entendre parler !

HUBDAY Future of Daata, CRM & Programmatic


Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password