Être performant sur mobile en 4 leçons

Retail Marketing B2B Digital RH Transformation Numérique Advertising
cover
Share Tweet

Temps de lecture : 5 min

En 2016, 66% des connexions internet l’ont été à partir d’un smartphone et 41% des dépenses des annonceurs ont été effectuées sur mobile. Le digital a même dépassé la TV en termes d’investissements publicitaires en 2016. Nous ne sommes pas à court d’arguments pour dire que cette année, il est vital pour les marques de mettre leur stratégie mobile en haut de la liste des préoccupations et des budgets.

Nous avons sélectionné 4 initiatives mobiles qui nous ont semblé pertinentes et inspirantes qui mettent, d’une part, le mobile au service du business et qui d’autre part, démontrent la prise de virage de ces marques qui savent s’adresser à des consommateurs de plus en plus nomades.

 

1/ BEST WESTERN : Une conciergerie mobile pour tracker les données et fidéliser

 

 La stratégie mobile de Best Western est double. Elle repose sur une dimension business et servicielle. L’objectif est de promouvoir tous les services de l’enseigne qui permettront d’augmenter la satisfaction de leurs clients, qui elle-même favorisera une relation de fidélité et, in fine, de nouveaux achats.

La marque d’hôtellerie s’appuie sur son application e-concierge® pour tracer les données locales et contextuelles afin de pouvoir faire des recommandations avant, pendant et après le séjour. Grâce à la technologie data développée par l’agence Fullsix, l’application permet de récupérer les coordonnées des clients à l’enregistrement, de tracker leur activité et d’interagir avec eux durant leur séjour. Ainsi cela a permis une meilleure affectation du statut et du segment, qui permet de pousser des contenus plus adaptés. L’application comprend également une fonction de messagerie instantanée. Chaque client l’ayant téléchargée reçoit ainsi un message de bienvenue lors de son arrivée. Il peut ensuite directement dialoguer avec le personnel. Cette application constitue un véritable guide de voyage pour le client. Best Western se démarque par un réseau d’établissements de taille humaine, tenus par des hôteliers ayant une très bonne connaissance de la culture locale. L’application eConcierge en est la traduction digitale qui met en valeur cette spécificité.

 

pic1

 

2/ LEROY MERLIN :  L’autonomie in store ou Tout Leroy Merlin à portée de main.

 

 Selon une étude réalisée par ComScore fin 2016 pour la Mobile Marketing Association France, près de la moitié des mobinautes utilisent leur smartphone en magasin : 22,4% pour prendre une photo de produit, 14,1% pour contacter un proche, 7,3% pour scanner un code barre ou 5,9% pour se géolocaliser.

L’enseigne de bricolage a développé une application « in-store » pour permettre à ses clients d’avoir accès à leur carte de fidélité, à diverses informations sur les produits, au plan du magasin. Un service qui permet aux acheteurs d’éviter de faire la queue pour obtenir des réponses, et aux vendeurs de bénéficier de plus de temps pour conseiller les clients sur des questions à plus forte valeur ajoutée. L’application permet également de voir les fiches techniques des produits, de préparer sa visite en magasin, d’acheter en ligne, de retrouver les horaires d’ouverture des magasins proches, et de scanner des codes barres en magasin. L’objectif est de rendre le consommateur 100% autonome grâce au mobile.

Dans sa boutique d’Ivry, l’enseigne collabore avec la start-up Lineberty afin de digitaliser la file d’attente au comptoir de découpe de bois, avec une notification sur l’application pour que le client ne se présente qu’une fois son tour arrivé.

Enfin Leroy Merlin va lancer un test de réalité augmentée avec Augment, toujours sur son application afin que ses clients puissent visualiser un futur aménagement, depuis leur salon.

L’application a été récompensée par les App Awards 2016, en tant que meilleur App M-commerce, pour sa solution d’accompagnement très complète tout au long du parcours d’achat avec une expérience de navigation d’achat simple, pratique, et sécurisé.

 

Pic2 Pic211 Pic21

 

 3/ STARBUCKS : une app qui vous rend addict pour dématérialiser la fidélisation

 

Véritable précurseur en terme d’expérience personnalisée, l’enseigne de salon de café fut l’une des premières à dématérialiser la carte de fidélité et de proposer en plus, le paiement mobile. Elle permet aux utilisateurs de cumuler des « étoiles », débloquant ainsi les différents niveaux de fidélité qui donnent accès à des récompenses. L’application présente également d’autres fonctionnalités comme un tableau de bord, d’une messagerie permettant d’accéder à un certain nombre d’informations et de services ainsi qu’un store locator.

Coté marque, les bénéfices sont nombreux, gain de temps en caisse, diminution de temps d’attente, collecte de datas stratégiques permettant notamment d’accroître la connaissance de ses clients (habitudes, goûts, fréquences des visites…). Ces datas permettent à la marque d’enclencher la diffusion de messages (stratégie mobile-to-store par exemple) et d’offres personnalisées à une cible appropriée et au moment le plus opportun, fidélisant ainsi un peu plus son audience.

 

Pic3 

 

 4/ VBOT de VOYAGE SNCF: Le chatbot qui fait vendre

 

Avec 60% de l’audience globale et 25% des ventes du site e-commerce sur mobile, Voyage SNCF fut un des pionniers en Europe pour l’adoption du chatbot Messenger dans la continuité de leur stratégie smart tourisme. Les clients du site peuvent ainsi recevoir toutes les informations liées à leur trajet via la messagerie instantanée : numéro de train, horaires, gare, numéro de siège et un accès direct à leur e-billet. Ils pourront également converser avec le bot pour accéder à d’autres services proposés par voyages-sncf.com (hôtels, taxis) ou poser une question sur leur trajet. Les résultats du test de chatbot révélés par Julien Nicolas, Directeur France, sont édifiants : le chatbot représente 10% à 15% des échanges, affiche un taux de conversion de 50% et un total de 60 000 confirmations via Messenger avec une hausse de 50% des réservations. Ils ont donc incité le site de e-commerce à industrialiser cet outil de réservation de billets. S’il se contente pour l’instant de répondre aux demandes de l’utilisateur, la prochaine étape pour Vbot est de suggérer une destination à l’aide de contenus éditorialisés, grâce au machine learning et en fonction des données recueillies. Autre enjeu : se préparer à vendre ses services sans que les clients n’aient à quitter la plateforme conversationnelle.

 

 

 

Pour casser le côté administratif de l’agent conversationnel et créer une plus forte proximité avec les utilisateurs, une vingtaine de blagues ont été intégrées à Vbot.

 

         Pic4

 

Retrouvez les meilleures pratiques mobiles à la conférence HUBDAY Future of Mobile Engagement le 9 mars prochain au MEDEF.


L’index de performance AppsFlyer 2017

L’index de performance AppsFlyer revient dans cette 4ème édition, avec un classement des meilleures sources médias du secteur de la publicité mobile. C’est le classement le plus complet et le plus fiable de l’écosystème, et nous sommes fiers d’être devenu le partenaire informationnel le plus sollicité par les marketers d’applications mobiles.





Télécharger l'index





Copyright de la photo à la Une : Antoine Geiger

 

HUBDAY Future of Daata, CRM & Programmatic


Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password