Chapo

La "révolution mobile" n’a pas encore transformé nos pratiques. C’est en tout cas ce que démontre le paradoxe rapporté par Geoffrey La Rocca. « 80% de l’audience d'un site comme BFMTV est drivée par le mobile. Pourtant 80% des assets vidéo que nous recevons chez Teads proviennent de la télé. »

Body

En s’appuyant sur cet exemple concret, le Directeur Général de Teads rappelle que l’écran de référence de nombreux éditeurs et annonceurs n’est pas encore le mobile alors que de bonnes pratiques existent pour réussir cette transformation stratégique.

  • « Sachez que la créativité marketing stimule 65% des résultats des campagnes digitales contre seulement 47% sur les télévisions. »

  • « Les outils de pretesting vous permettent aujourd’hui de mesurer les performances d’audience en amont de la campagne. Vous devenez à même de savoir à quel moment l’attention du spectateur baisse, et ainsi d’itérer pour atteindre les meilleurs résultats. »

  • Faut-il toujours innover et être créatif sur un format vidéo alors que le temps d’attention moyen baisse ? « En innovant, en vous appuyant sur la technologie, vous pouvez passer ce temps d’attention à plus de 2 minutes 30. C’est en tout cas ce que nous avons démontré en associant un chatbot à des publicités digitales. »

  • « Le résultat s’explique simplement par la capacité de l’annonceur à transformer le spectateur en acteur de la publicité. Il ne se contente plus de la visionner, mais interagit avec elle. L’engagement se décuple d’autant plus que le consommateur s’implique volontairement dans le processus. »

  • Teads entend d’ailleurs s’appuyer sur le potentiel de la réalité augmentée (AR) pour développer l’engagement de l’audience. « Notre volonté est de démocratiser l’expérience de l’AR dans tous les médias, et pas seulement sur des plateformes comme Snapchat. »

teads
Geoffrey La Rocca
AR
voice
Profile picture for user thilbaultDeschamps
Thibault
Deschamps
Les recommandés