Video time
15 min

Avec WOJO, Accor investit le secteur du coworking

Par : Maxime Tricoire
4 juin 2019
Temps de visionnage15 min

Véritable casse-tête logistique auparavant, le télétravail s’impose aujourd’hui comme une évidence. A tel point que près de 70% des français auraient opté pour cette nouvelle manière de travailler. Grand gagnant de cette pratique, les espaces de coworking cherchent maintenant à proposer de nouveaux écosystèmes de travail. Yoann Jaffré,  directeur marketing & communication de WOJO, et Frédéric Fontaine, SVP Global Innovation Lab d’Accor nous ont rejoint sur scène pour nous parler de cette tendance.

  • « Selon une étude, la semaine idéale d’un travailleur se compose de la manière suivante : 3 jours en entreprise, 1 en home office et 1 en télétravail dans un lieu dédié» explique Yoann Jaffré, montrant ainsi l’hybridité que connait le monde du travail aujourd’hui.
     
  • « Pour 54% de nos co-workers, la stimulation intellectuelle est le critère le plus important dans le choix d’un lieux de travail » indique-t-il également, insistant sur le brassage culturelle et intellectuel qu’apporte le co-working.
     
  •  « Nous essayons de sortir du rôle de simple hébergeur. Le but est de casser la barrière psychologique qui amène à penser qu’on ne peut rentrer dans un hôtel que si on a une chambre et de toucher un nouveau public. » explique Frédéric Fontaine.
     
  • Pour le représentant d’Accor, le partenariat avec WOJO revêt aussi un intérêt stratégique « Nous pouvons nous appuyer sur leur écosystème fortement digitalisé pour ne pas réinventer la roue […] ensemble nous avons inventé la workspitality. »