Dossier Spécial

Ce 15 novembre, le HUB Institute organisait son HUBDAY Future of Work. L'occasion de constater les évolutions des organisations RH faisant face à la transformation digitales des métiers et fonctions au sein de l'entreprise. Tendances, études de cas, avis d'experts et intervenants spéciaux (état-major des armées, champions du monde de karaté...) ce REPLAY est l'espace idéal pour quiconque souhaite (re)découvrir l'événement.

 

04. Workplace : quand l’outil de communication devient pilier de la marque employeur

Par : HUB Institute
21 novembre 2018
Temps de visionnage min

Le groupe Facebook a incubé la startup Workplace. Cette dernière devait originellement répondre à un besoin interne à l’entreprise de Mark Zuckerberg : proposer une plateforme de communication fidèle à ses valeurs. C’est un succès qui aujourd’hui s’exporte dans d’autres organisations, notamment Transavia. La compagnie low cost d’Air France KLM entend ainsi renforcer l’esprit de corps de ses collaborateurs. Nicolas Farin, responsable du développement France de Workplace et Maëlle Rimbault, responsable communication interne de Transavia, nous expliquent comment cette expérience est allée plus loin jusqu’à renforcer le rayonnement marque employeur.

  • « Nous sommes une société qui travaille à haute voix. Workplace se repose sur la culture de l’échange participatif tout en renforçant son impact sur l’organisation. Le tout en veillant à un mouvement rapide, c’est à dire une prise en main rapide et efficace des utilisateurs. » - Nicolas Farin.

  • « Transavia c’est entre 900 et 1300 collaborateurs selon la fluctuation saisonnière. 80% d’entre eux sont des personnels navigants qui ne se croisent que rarement. Il est donc essentiel faciliter le dialogue entre les équipes pour renforcer l’adhésion aux valeurs de l’entreprise » - Maëlle Rimbault

  • Avant Workplace, la communication interne de Transavia est assurée par un intranet peu attrayant. Ce dernier n’est pas décliné en version mobile ce qui handicape largement le personnel navigant. De même, il prend mal en charge les documents multimédias. En bref, il nuit considérablement à la participativité des collaborateurs.

  • 2 semaines après lancement de l’outil, 88% des collaborateurs y ont déjà adhéré. Plus de la moitié s’y connecte chaque semaine et participent activement. « Les contenus qui les engagent le mieux concernent les informations liées au fonctionnement de l’entreprise, les actualités du milieu mais aussi les publications directes de notre CODIR, notamment de notre PDG, qui démontrent de la reconnaissance. » - Maëlle Rimbault

  • La possibilité d’interagir facilement en dehors de Workplace vers les autres réseaux sociaux permet à Transavia de faire rayonner sa marque employeur via la publication de vidéos spécifiques à chacun de ses métiers. Les collaborateurs engagés deviennent ainsi des ambassadeurs de ces contenus.

Rédacteur : Thibault Deschamps