REPLAY Future of Social, Marketing & Business

L'édition 2018 du HUBDAY Future of Social Marketing & Business s'est tenue le 13 décembre au MEDEF. 400 décideurs, marques, agences et acteurs de la tech ont mis l'accent sur l’apport des plateformes sociales pour les marques, notamment en matière de social commerce. Retrouvez ici tous les témoignages, et faites votre choix entre replay vidéo et synthèse texte.

 

Band Content : TF1 Live et Fuse présentent de nouveaux modèles de collaboration agences / médias

Par : HUB Institute
18 décembre 2018
Temps de visionnage min

Pas de recette miracle pour déployer une stratégie de brand content. Par contre, l’obligation pour les agences et les groupes médias de prendre en compte la révolution sociale dans leur façon de travailler. A la faveur de ces nouveaux usages, de nouveaux modèles de collaboration émergent entre ces acteurs, notamment sur l’axe créatif et éditorial. Bertrand Nadeau, directeur général Fuse et Thomas Becouarn, directeur TF1 Live, nous détaillent avec des exemples concrets leur vision partagée afin d’imaginer, produire et déployer les meilleurs contenus de marque pour leurs clients.

  • Une révolution du content qui provient de la révolution sociale : l’accélération sur les médias sociaux entraîne aussi l’accélération du changement des modèles sur la production de contenus, notamment chez ceux qui parlent aux audiences, comme les groupes medias, et ceux qui savent déployer des dispositifs auprès de ces audiences, à savoir les agences.

  • Hier, “une collaboration verticale et en silo, du besoin client à son exécution”

  • Aujourd’hui, les remontées sociales impactent la production de contenus, le modèle top-down est devenu obsolète et on cherche aussi à créer du contenu qui s’engage dans les conversations : “Les expertises brand content sont intégrées et renforcées et favorisent un nouveau modèle de collaboration”.

  • Les groupes médias se sont équipées de capacités de contenus pour adresser ces nouveaux enjeux. Le groupe TF1 a ainsi mis son expertise de production, comme celle de TF1 Production, au service de la réflexion créative des agences médias pour les marques autour du brand content. Un autre exemple de ce renforcement est la croissance externe, citons ainsi l’acquisition de Newen par TF1, qui produit à la fois pour les écosystèmes digitaux et la TV linéaire, et dont les capacités sont aussi mis à disposition des agences pour développer de nouveaux formats, long-form ou short-form.

  • L’enjeu est d’instaurer “une réflexion de co-création avec l’agence média sur des dispositifs de brand content, très tournés autour des programmes”. Nissan s’est ainsi adossé à Koh-Lanta pour une campagne Juke basée sur la personnalisation du véhicule en rouge ou jaune, couleurs emblématiques du programme. Une idée a priori simple, et qui a pourtant permis d’atteindre les 80% de complétion d’un 2 minutes sur YouTube et a engendré un nombre conséquent de visites en concessions. Le cas prouvant par la même occasion que le brand-content peut aussi servir des objectifs commerciaux.

  • Le mode collaboratif entre agence média et groupe média au prisme du brand content doit se renforcer pour “apporter de vraies réponses créatives et stratégiques, une complémentarité des expertises, un partage des savoir-faire créatifs.”

  • Le cas Kinder Bueno, avec le dispositif Kinder Bueno Comedy Show, est une bonne illustration de co-création de contenus originaux : une opération de brand-content, terrain, digitale, sans télé, avec une activation sur le long-terme et de la création de contenus pour la marque.

  • Le social oblige les acteurs à travailler différemment, et dans une démarche collaborative renouvelée.

  • En conclusion, trois drivers pour le meilleur contenu de marque : User first, Content is king, Context is king kong

Rédactrice : Carolina Tomaz