REPLAY Future of Social, Marketing & Business

L'édition 2018 du HUBDAY Future of Social Marketing & Business s'est tenue le 13 décembre au MEDEF. 400 décideurs, marques, agences et acteurs de la tech ont mis l'accent sur l’apport des plateformes sociales pour les marques, notamment en matière de social commerce. Retrouvez ici tous les témoignages, et faites votre choix entre replay vidéo et synthèse texte.

 

3 cas qui démontrent que la presse n'en a pas fini avec le social media

Par : HUB Institute
13 décembre 2018
Temps de visionnage min

La relation entre réseaux sociaux et médias est une relation amoureuse : faite tantôt de moments de joie, et d’autres fois de déceptions. Si des plateformes comme Facebook ont su se rendre essentiel à la captation de nouvelles audiences, elles ont aussi souvent été accusée de piller les contenus de leurs partenaires. Malgré tout cette « relation » persiste dans le temps et les médias continuent d’innover. Pour étudier ces nouveaux modèles éditoriaux et business, Emmanuel Vivier est accompagné d’Explicite (nouveau média créé par d’anciens journalistes d’iTélé), d’AJ+ (appartenant au groupe Aljazeera) et MAD (nouveau média du groupe Figaro diffusant intégralement sur les réseaux sociaux).

  1. Pour justifier son business modèle de l’abonnement, Explicite a misé sur le développement d’assets technologiques (une application et un site web) ultra abouti et d’un écosystème informatif soignant l’angle et le contexte. « Le but est de vous prouver que vous avez entre les mains quelque chose qui a de la valeur. On ne peut demander à l’information d’être gratuite et qualitative à la fois. » - Olivier Ravanello, CEO.

  2. Explicite ne peut se passer de soigner sa communauté en ligne. « Elle est à mi-chemin entre la communauté et le fan club et c’est littéralement grâce à elle que nous existons puisqu’elle a participé à nos opérations de crowdfunding initiales. »

  3. L’enjeu principal des médias sociaux, c’est l’engagement. « Chez AJ+ nous avons de nombreux formats, jusqu’à 8 minutes pour des documentaires, mais tous sont conçus pour capter l’attention dès les 3 premières secondes. Sur les réseaux sociaux, ce que vous visez ce sont des scrollers. » - Kheira Tami, Senior Digital Producer d'AJ+.

  4. « La genèse de MAD c’est d’adresser un public plus jeune via les réseaux sociaux. » – Nicolas Pellet. Finalement ce média du groupe Figaro ne publie que via les réseaux sociaux et s’est positionné sur une thématique de la mode car « étonnamment, les médias spécialisés ont mis au point peu de dispositifs innovants sur les réseaux sociaux. »

  5. « Pour garantir la qualité de nos contenus, on ne cède pas au principe de vidéo au kilomètre. Nous suivons scrupuleusement une grille des programmes définie. Les nouvelles idées sont étudiées par la suite, mais jamais réalisées impulsivement. De même, nous avons un cahier des charges strictes pour garantir une qualité de production au sommet de nos niveaux d’exigence. » - Nicolas Pellet, cofondateur et directeur de MAD.

Rédacteur : Thibault Deschamps