Video time
9:56 min

La Smart Building Alliance propose un cadre de référence pour le "building-as-a-service"

Par : Marion Letorey
11 décembre 2019
Temps de visionnage9:56 min

L’association Smart Building Alliance a lancé à l’occasion du salon Batimat, son cadre de référence autour du bâtiment tertiaire connecté et communicant pour le transformer en une véritable plateforme de service.

  • Emmanuel François, Président de SBA rappelle que le monde est hyper connecté, et que ces connexions qui s’effectuent en temps réel doivent devenir exponentielles.Le bâtiment est la pierre angulaire” de ce dispositif explique Emmanuel François.

  • Il revient sur la révolution numérique qui touche le bâtiment et mobilise tous les acteurs de la chaîne de valeur. Le cycle long du bâtiment (50 ans) doit être harmonisé avec celui très court des technologies (3 mois). Le bâtiment doit faire sa révolution et se transformer en espace pluriel.

  • Toutes les couches - infrastructures, équipements, applicatifs - doivent être Indépendantes et les systèmes ouverts et interopérables. Cela implique qu’internet soit déployé dans tous les bâtiments, y compris les habitations des particuliers.
     
  • Le logement connecté est composé d’une infrastructure numérique indépendante de la box domotique de l’usager et livrée avec le bâtiment explique Emmanuel François. Ce coût d’infrastructure reste un investissement relativement modeste et accessible autour des 250/300€, d’autant que les données collectées ont vocation à rester dans le bâtiment pour son exploitation et non pas dans le cloud.
     
  • Le bâtiment - hôpital, école, ehpad, siège d’entreprise - devient ainsi un lieu pluriel, multiservice et multiusage, à la manière d’un hub à l’échelle du quartier.