Image
Sur le stand Schneider Electric à Global Industrie Lyon

"Eat your own food" : Schneider Electric transforme ses usines pour transformer celles de ses clients

Par : Sandrine Matichard
20 mars 2019
Temps de lecture : 3 min
Chapo

A l'occasion du Salon Global Industrie qui vient de se tenir du 5 au 8 mars 2019, nous avons rencontré Christel Heydemann, Présidente de Schneider Electric France, et l'équipe Industrie du Groupe. Parmi les acteurs qui se positionnent comme fournisseurs de solutions de transformation digitale de l'industrie, Schneider Electric a adopté une démarche originale : tester les outils et innovations sur ses propres infrastructures. Explications.

En partenariat avec
Body

Le Salon Global Industrie donne à voir le top des solutions digitales pour l'Industrie. Les dimensions de cette digitalisation - la fameuse "Industrie 4.0" -, sont multiples, allant du lean (la traque des gaspillages sur la chaîne de fabrication) au développement de jumeaux numériques (répliques digitales de la chaîne de fabrication), en passant par la stratégie data (quelles datas collecter ? Cloud ou Edge Computing ?). Ladite data permet alors d'augmenter les capacités de décision des opérateurs sur l'unité de fabrication, grâce à des analytics pertinents et de la réalité augmentée

Il s'agit non seulement de devenir plus efficace, mais aussi plus flexible et d'ouvrir de nouveaux bénéfices clients tels que la production en flux tendu, la traçabilité des produits ou la personnalisation de masse. Les investissements sont importants, mais le retour sur investissement souvent inférieur à deux ans. 

Jumeau numérique, cloud, réalité augmentée, découvrez quelques exemples de réalisations présentés par Schneider Electric sur le salon.

Face à ces enjeux de grande ampleur, les prétendants ne manquent pas pour offrir des services de conseil et maîtrise d'oeuvre pour les industriels. Mais l'avantage concurrentiel de Schneider Electric se fonde sur deux points  : 

  • d'une part son ADN d'énergéticien : On trouve ses matériels nativement dans les habitations mais aussi les bâtiments industriels, or les économies d'énergie constituent le premier levier d'optimisation dans l'industrie 4.0 ;
  • d'autre part, sa capacité à tester toutes les opérations sur ses propres infrastructures, puis d'utiliser cette praxis pour répondre aux besoin des clients.

Son site du Vaudreuil a reçu le label "Vitrine Industrie du futur" et a été désigné par le World Economic Forum comme l'un des neuf sites les plus avancés dans la 4e révolution industrielle. Mais ce n'est pas le seul site digitalisé du groupe : par la variété de ses compétences, de la plasturgie à la chimie, Schneider Electric adresse toutes les spécificités métiers de l'industrie.

Christel Heydemann, Présidente de Schneider Electric France détaille cette démarche "eat your own food" et donne sa vision des nouveaux enjeux de l'industrie  : 

Marc Fromager, VP Industrie Schneider Electric France, détaille les éléments de succès d'un chantier de transformation digitale, les bonnes questions à se poser, et les différents types d'offres aux industriels - hardware, IoT - avec l'offre EcoStruxureTM -, contrôles commande, cybersécurité, gestion des données. Selon lui, une démarche d'audit complète est nécessaire :

Au-delà des choix technologiques, passer au 4.0, c'est avant tout changer de mindset, et associer les hommes à toutes les étapes de cette transformation. Yann Bourjault, Directeur Transformation digitale de Schneider Electric France, résume les bonnes questions à se poser, et explique le rôle de conseil qu'entend jouer Schneider Electric  :

Pour assurer une intégration véritablement globale, Schneider Electric a acquis en mars dernier le spécialiste software Aveva. Fabien Dufrenet, Sales managers Southern Europe, présente le nouvel ensemble :

 

Schneider Electric en chiffres

Leader mondial de la gestion de l'énergie et des automatismes industriels, présent dans plus de 100 pays dans le monde, le groupe réalise plus de 25 milliards d'euros de chiffre d'affaires.  La France, berceau historique de l'entreprise, représente son troisième marché, avec 6% du chiffre d'affaires, 12 % des collaborateurs, et 15% des usines du groupe.

 
Profile picture for user smatichard
Sandrine
Matichard
Content & Insights Director

Sandrine Matichard est Content & Insights Director au HUB Institute.

Transformer les médias avec un double regard éditorial et business, tel est le fil de son parcours de journaliste, puis de marketeuse au sein de médias grand public (L'Equipe TV, L'Equipe.fr, La Tribune, Libération...), et enfin d'éditrice, à la direction du média BtoB Stratégies. Elle se consacre désormais à la stratégie éditoriale, pour les marques ou pour les médias : fond, forme, temporalités, déploiement multi-canal,...