Image
Article-GoogleShopping-HUBInstitute-Maxime-Tricoire

Google Shopping est-il le nouvel allié des retailers?

Par : Maxime Tricoire
22 août 2019
Temps de lecture : 3 min
Chapo

Alors que le secteur de l’e-commerce poursuit sa croissance, les consommateurs se révèlent de plus en plus exigeants vis-à-vis des retailers. Simplicité, sécurité, expérience d’achat sans couture… Ce ne sont là que quelques-unes de leurs exigences. Des revendications qui peuvent parfois se révéler difficiles à satisfaire pour les e-commerçants les plus modestes. Afin de les aider, Google multiplie les fonctionnalités. La dernière en date : l'apparition de "Acheter avec Google" sur les pages Google Shopping.

Body

Google as a Marketplace

Annoncée dès mars 2019, la fonctionnalité "Acheter sur Google" a officiellement été déployée en France et aux États-Unis en juillet. Plus qu’une simple mise à jour de Google Shopping, la fonctionnalité transforme le comparateur de prix en une véritable marketplace. "70% des cyberacheteurs effectuent leurs achats en ligne pour des raisons de gain de temps. Pourtant, nombre d’entre eux rencontrent des difficultés durant leur processus d’achat qui se traduit par une perte de temps. C’est à partir de ces données que nous avons inventé "Acheter avec Google" explique Jérôme Blain, Head of Shopping Action de Google

Le nouvel outil entend limiter au maximum les points de frictions que rencontrent les acheteurs. Outre une ergonomie simple et intuitive, la fonctionnalité propose à l’utilisateur de passer commande directement depuis l’onglet Shopping du moteur de recherche. Il lui sera possible de naviguer à travers différentes catégories de produits (jouets, promotions, hygiène…) et de découvrir les offres correspondantes. L’utilisateur se verra également proposer des produits en adéquation avec ses centres d’intérêts. Cette personnalisation des contenus est rendue possible grâce au tracking des données de navigation liées au compte Google de l’utilisateur (historique de commandes, search, carte bancaire, adresses visitées…)

Une fois le ou les produits sélectionnés, l’internaute peut consulter les différents prix proposés par les retailers partenaires et voir la disponibilité en temps réel en magasin. Il lui est également proposé de consulter les descriptifs des produits et de consulter les avis laissés sur les sites marchands.

Exemple Google Shopping Acheter avec google
Exemple de la nouvelle interface de Google Shopping

La réelle nouveauté réside dans le paiement. Exit les renvois vers les différents sites marchands, Google Shopping centralise l’intégralité des transactions en un seul clic. "Nous n’avons pas réfléchi à comment réinventer l’expérience client globale mais à comment ré-enchanter une multitude de petites expériences décevantes", explique Jérôme Blain.

Si l’outil n’est pour l’instant présent que sur mobile et desktop, il devrait à terme faire son arrivée au sein de l’Assistant Google. 

Une refonte stratégique

Le lancement de cette nouvelle fonctionnalité représente un intérêt stratégique pour la firme de Mountain View. Avec un secteur de l’e-commerce en pleine expansion, (il devrait peser près de 100 milliards d’euros de chiffre d’affaire d’ici fin 2019) et un nombre d’utilisateurs quotidiens de Google Shopping qui a doublé entre 2017 et 2018, Google possède les armes nécessaires pour imposer Google Shopping comme une étape incontournable pour les retailers. "Google n’a pas vocation à devenir un retailer mais un facilitateur", rappelle François Loviton, Managing Director de Google.

Pour les sites marchands, « Acheter sur Google » représente l'occasion de profiter de l’audience de l’entreprise américaine mais également de faire profiter à leurs clients d’une expérience d’achat sans friction. Du côté de Google, la fonctionnalité lui permettra à la fois d’engranger des revenus (les retailers lui reversant une commission sur les transactions effectuées) mais surtout de recueillir sur les précieuses données transactionnelles, si chères au retailer.

Si Google cherche depuis longtemps à se diversifier, le lancement de cette fonctionnalité n’est pas anodin. Avec cette dernière, Google pourrait, à terme, espérer marcher sur les platebandes de son rival Amazon. Ce dernier est aujourd’hui le leader incontesté de l’e-commerce au point qu’en 2016, 38% des acheteurs en ligne effectuaient leur recherche directement sur Amazon en lieu et place de Google.

Profile picture for user mtricoire
Maxime
Tricoire
Content Producer

Diplômé du MBA Digital Marketing & Business de l’EFAP, Maxime s’appuie sur sa culture du monde digital pour dénicher les dernières tendances et insights. Fort de plusieurs expériences du côté de l’annonceur, il met sa plume au service de nos partenaires pour les aider à élaborer des contenus à fortes valeurs ajoutées. Ses buts : découvrir, informer et éduquer.