Xiaomi : la multidiffusion comme rampe de lancement

Par : Maxime Tricoire
28 juin 2019
Temps de visionnage13 min

Encore inconnue du public français il y a quelques années, Xiaomi a su s'imposer rapidement dans l’Hexagone. Il aura fallu seulement un an à la marque chinoise pour devenir le 5ème équipementier mobile et la première marque en termes de mobilité urbaine. Pierre Alain Houard, Marketing Manager de Xiaomi, et Laure Lefevre, CEO Vertical Station, reviennent sur cette incroyable aventure.

  • Pour Pierre Alain Houard, le succès de la marque est dû à deux facteurs : son rapport qualité-prix et une fan base engagée. "Pour notre lancement en France, nous avons mobilisé nos clients existants et avons utilisé des leviers de bouche à oreille. Résultat, nous sommes passées d’un taux d’awareness de 4% à 20%."
     
  • Désireux d’aller plus loin, Xiaomi a fait appel à Vertical Station. Le but : capitaliser sur l’image provocatrice et décalée de Xiaomi pour se distinguer de la concurrence. Les deux entreprises ont d’ailleurs pleinement collaboré à l’occasion du lancement du Redmi Note 7.
     
  • Pour cela, Vertical Station a organisé les prises de paroles de Xiaomi autour de 3 typologies de contenus : le brand content (pour une couverture globale), les pré rolls YouTube (pour cibler des communautés spécifiques) et du snackable content (pour l’engagement et la rétention des audiences).
Profile picture for user mtricoire
Maxime
Tricoire
Content Producer

Diplômé du MBA Digital Marketing & Business de l’EFAP, Maxime s’appuie sur sa culture du monde digital pour dénicher les dernières tendances et insights. Fort de plusieurs expériences du côté de l’annonceur, il met sa plume au service de nos partenaires pour les aider à élaborer des contenus à fortes valeurs ajoutées. Ses buts : découvrir, informer et éduquer.