Video time
14 min

3W.relevanc met la data transactionnelle au service des stratégies retail media du Groupe SEB

Par : HUB Institute
17 février 2019
Temps de visionnage14 min

En décembre dernier, 43 millions d’internautes ont visité les sites e-commerce pour leurs achats de Noël. Dans cette optique le retail media est devenu incontournable, et tire avec lui un nouvel usage de la data transactionnelle. Christophe Blot, directeur 3W. Relevanc, explique comment les e-commerçants doivent capitaliser sur cette donnée. Il est accompagné en cela de François Mayor, responsable digital du Groupe SEB, pour un retour d’expérience de plan retail media réussi.

  • Pour Christophe Blot, l’avenir se situe au niveau des magasins physiques : en récupérant la Data générée dans les enseignes via les tickets de caisses et cartes de fidélité, il devient possible de réconcilier les données on et offline. Les marques de grande consommation gagnent ainsi la possibilité de mesurer précisément l’efficacité d’une campagne digitale sur les performances en magasins (et inversement).

  • Le KPI majeur dans un plan de retail media : le ROAS. Il permet de mesurer avec précision le chiffre d’affaires généré pour 1 euros dépensé dans le plan d’action. Pour SEB, les campagnes retail media déployée sur la plateforme Cdiscount présentent un ROAS de 5 en moyenne (5 euros gagnés pour 1 euro dépensé).

  • L’erreur à ne pas commettre en retail media : en faire un sujet uniquement marketing ou commercial. Le groupe Seb a très vite entrepris de casser ses silos organisationnels. Les plans d’activation se construisent avec des équipes composées de compétences en e-commerce, trade marketing, data analytics et d’expert en contenus de marque.

  • Les données on et offline proposées par 3W.Relevanc recouvrent pas moins de 30 millions de profils consommateurs dédupliqués. Cette capacité à associer les données transactionnelles physiques et digitales en fait une réelle alternative aux GAFA qui, à l’exception d’Amazon, ne disposent pas ou peu de données transactionnelles à mettre à disposition des marques.

Rédactrice : Chloé Louis