Image
tech-for-society-hub-institute-vivatech-article-lionel-koffi-societe-image-photo.jpg

En quête d'innovations : “Tech for Society”, ce qu’il fallait retenir de VivaTech 2021

Par : Lionel Koffi
2 juillet 2021
Temps de lecture : 4 min
Chapo

Après une absence en 2020 due à la crise sanitaire, le salon VivaTechnology a fait son grand retour en 2021, sous un format hybride (physique et numérique). Il aura été l’occasion pour les entrepreneurs, entreprises et marques, d’exposer et de découvrir les dernières innovations de l’économie numérique. Cette année, de nouveaux défis émergent, liés au changement climatique, à la mobilité, à la santé et à l'efficacité énergétique. Le HUB Institute décrypte les tendances relatives à 5 grands thèmes : retour sur les innovations de la catégorie “Tech for Society”.

Body

Envie d'aller plus loin dans votre découverte des grandes tendances de Viva Technology ?
Commandez dès maintenant notre HUBREPORT Best of Viva Technology 2021 !


Villes intelligentes, mobilité intelligente : l’avenir ?

La ville intelligente, ou smart city, a pour objectif d'améliorer la qualité de vie des citadins en rendant les infrastructures urbaines plus adaptatives et efficaces à l’aide de nouvelles technologies. Plusieurs outils permettent d’y parvenir :

  • Les technologies de l’information (TIC) ;
  • les objets connectés (IoT) ;
  • les systèmes d’information géographique (SIG).

Pour y arriver, les étapes essentielles consistent à impliquer les parties prenantes (collectivités locales, gestionnaires d’infrastructures et citoyens), contacter les responsables politiques locaux pour étudier les besoins, réduire les disparités entre communes, fabriquer des solutions abordables et diminuer les coûts de production, donc les coûts finaux.

Plusieurs entreprises présentes à VivaTech ont pris le sujet en main, notamment Siradel (groupe ENGIE), qui fournit une plateforme de simulation 3D pour la co-construction de territoires plus durables ; Hxperience, de son côté, développe SMATI, solution logicielle qui collecte, traite et analyse les données du bâtiment.

Concernant la mobilité, celle-ci se veut "intelligente” et de plus en plus durable, passant par des technologies plus futuristes les unes que les autres. Sachant que d’ici 2023, le nombre de véhicules connectés devrait doubler, les nouvelles technologies bouleversent le secteur automobile : l’économie collaborative, les voitures électriques et la voiture autonome sont désormais les innovations à la une.

Le développement de la santé en ligne

Avec une accélération due aux nouveaux besoins générés par la pandémie de COVID-19, la télémédecine et la santé connectée ont fait l’objet d’investissements massifs. Dans les start-ups de télémédecine, ces investissements ont atteint plusieurs centaines de millions de dollars en 2020. De plus, 46 licornes du secteur de la santé sont évaluées à 116,8 milliards de dollars.

Le salon VivaTech a  été l’occasion de découvrir des start-ups comme Caducy, premier système européen de mesure précise de paramètres vitaux sans contact et fonctionnant avec une simple webcam. Destiné aux médecins, Posos est une solution d’aide à la décision basée sur l’IA, capable de comprendre et de contextualiser les questions relatives aux médicaments, notamment pour générer des ordonnances.

En matière d’inclusion, les personnes vivant un handicap sont de plus en plus prises en compte par les acteurs de l’économie. C'est notamment le cas de Jaguar et ses portes adaptées aux personnes handicapées, et de WeWalk, une canne intelligente pour les personnes malvoyantes.

Cybersécurité : une présence de plus en plus marquée

Le recours accru au numérique et la démocratisation du télétravail rendent les entreprises plus vulnérables aux cyberattaques que jamais : la menace informatique est de plus en plus importante, comme le démontre la multiplication des cas de rançongiciels (logiciels  malveillants dont le but est d’obtenir de la victime le paiement d’une rançon après un piratage informatique) ces dernières années. Aussi :

  • Le manque à gagner dû aux cyber attaques pour l’économie mondiale en 2021 s’élève à 6000 milliards de dollars ;
  • Le temps moyen mis par une entreprise avant de détecter une attaque est de 6 mois ;
  • Le nombre des postes vacants dans le domaine de la cybersécurité a explosé en 2021 pour atteindre 3,5 millions (+350% en 8 ans).

Le besoin des entreprises de trouver des partenaires technologiques pouvant les aider à repousser le nombre de menaces en ligne est en hausse, ce qui a causé l’expansion de l’univers des start-ups spécialisées en cybersécurité. A l’occasion de VivaTech, certaines ont émergé aux yeux du grand public, notamment :

  • Aquilae, qui facilite le masquage réglementaire des zones privatives pour les parcs de caméras mobiles.
  • La plateforme Sis ID, qui accompagne les entreprises pour lutter contre la fraude et sécuriser les données de paiements des entreprises.
  • Shift Technology, qui protège les assureurs des cyberfraudes.
En nous concentrant sur la détection des fraudes, nous avons réalisé que nous pouvions faire beaucoup plus pour les assureurs. On peut aider le secteur à obtenir de meilleures réponses aux clients [...] en automatisant les processus.

- Jeremy Jawish, CEO (Shift Technology)


Envie d'aller plus loin dans votre découverte des grandes tendances de Viva Technology ?
Commandez dès maintenant notre HUBREPORT Best of Viva Technology 2021 !

Envie de nous partager vos insights ?
Profile picture for user LKoffi
Lionel
Koffi
Journaliste | Rédacteur

Issu d'une formation en école de commerce, Lionel se lance dans les métiers de l'écriture et de l'information, et plus particulièrement dans la rédaction et le journalisme d’entreprise. Au HUB Institute, il utilise notamment ses connaissances en économie et ses expériences en entreprise pour analyser et partager les tendances liées au numérique et à l'actualité socio-économique — newsletter trihebdomadaire HUBRADAR, articles, interviews, couverture et résumés d'événements, brand content...