Image
Mobileye-Data-Cyclist-Friendly-Cities

Mobileye : repenser la ville autour des mobilités douces grâce à la data

Par : Chloé Vasseur
16 mars 2021
Temps de lecture : 6 min
Chapo

Les enjeux de demain gravitent toujours plus autour des choix de mobilité. Dans ce domaine, les villes jouent un rôle essentiel. Aménager des pistes cyclables ou réduire la présence de l’automobile en général sont des décisions qui impacteront le futur. Pour encourager ces mutations, Mobileye, une société du groupe Intel, développe une technologie de collecte de data offrant aux villes des clés pour optimiser et adapter leurs transformations.

En partenariat avec
Body

Le vélo, une mobilité douce privilégiée en métropole

La pandémie que nous vivons depuis bientôt un an a eu un effet sans précédent sur les préférences de mobilité des Français. Parmi elles, le cycle semble prendre une place de plus en plus importante. De fait, par rapport aux transports en commun, où gestes barrières et distanciation sociale sont difficilement applicables, le vélo a la particularité de se pratiquer seul et à distance des autres usagers.

Avec un trafic cycliste qui a augmenté de 65% dans la capitale depuis le déconfinement et les 13 000 Franciliens abonnés au service Véligo, force est de constater que la tendance est à la mobilité douce. Privilégiés sur les distances courtes, les adeptes de la bicyclette sont souvent localisés dans les grandes métropoles comme Paris, Lyon, Bordeaux, Rennes ou Lille.

Une tendance aux villes adaptées aux cyclistes

Ce sont ces mêmes villes qui, depuis les dernières élections locales, ont à leur tête des maires aux ambitions de durabilité. Un changement de cap, qui tend à réduire la place de la voiture (autosolisme) et par conséquent, augmenter les espaces cyclables. Dans cette optique de réaménagement d’espace et de création d’infrastructures, ces métropoles ont besoin de data pour les accompagner. Ces dernières pourront les aider à optimiser ces infrastructures cyclables et mieux monitorer les mobilités au sein de leurs remparts.

La société Géovélo a connu une croissance de >80% d’utilisateur entre septembre 2019 et septembre 2020. Cette application qui propose des itinéraires thématiques à vélo et qui vend des datas aux villes, a réalisé une étude démontrant que la vitesse moyenne des cyclistes était plus faible à Paris que dans d’autres villes de province. C’est cette constatation que les urban planners doivent contrer, en rendant les villes plus praticables, pour inciter la population à opter pour le vélo et les mobilités douces en général.

Repenser la zone urbaine : la data Mobileye au service des urbanistes

Le mot de l’expert

La technologie Mobileye utilise une caméra unique pour balayer la route à l’avant, identifier les dangers potentiels et alerter les conducteurs.En s’appuyant sur cette même technologie, la puce EyeQ® et les algorithmes de Mobileye ont été conçus pour identifier, baliser et classer plusieurs types d’actif routier, évaluer l'état de la chaussée, et cartographier les données de mobilité au fur et à mesure que les véhicules équipés circulent sur leur itinéraire habituel.

Mobileye est une entreprise qui lie innovation et mobilité au service des villes, en offrant, grâce à la data, des solutions personnalisées à chaque ville, adaptée à son propre flux et aux particularités de son milieu urbain.

Comment sécuriser les déplacements à vélo grâce à la data ?

Mobileye-Hub-Institute-Data-Mobility-Image

Ici, le plan d’un quartier de New-York, cartographié grâce à la data récoltée par les véhicules équipés de la technologie Mobileye. Il montre en détail l'utilisation des pistes cyclables, représentées par des pointillés blancs, dans le quartier de Brooklyn. Cette carte illustre plusieurs phénomènes intéressants.

Certaines pistes cyclables sont particulièrement fréquentées par les cyclistes (les zones jaunes le long des pointillés blancs). Les nombreuses zones jaunes, en dehors de ces pistes cyclables, représentent des segments de route pouvant être propices à la création de futures pistes cyclables, par exemple au nord de Bushwick Gardens. Cette donnée en particulier est appelée le “volume cycliste”. Elle fait partie des 30 différents types de données que la Mobileye Data Services est capable de collecter. Parmi elles, le “volume piéton”, le nombre d’accidents évités de justesse, le niveau de risque d’une zone routière ainsi que la localisation des panneaux de signalisation. Des informations cruciales pour identifier les zones où les transformations seront les plus impactantes. 

C’est en utilisant ces données, prodiguées par le service data Mobileye, que les villes, communes et opérateurs routiers pourront adapter et optimiser leurs budgets d'infrastructure pour, à terme, repenser les espaces, augmentant ainsi la sécurité et la qualité de vie de ses habitants et usagers.

En savoir plus sur la collecte de données Mobileye (Mobileye Data Services)

Point expert : questions-réponses sur l’expertise Mobileye

Mobileye-Hub-Institute-Data-Mobility-Photo-Alex-Kaganov

Afin de mieux comprendre la valeur ajoutée de Mobileye, Alex KAGANOV-TALMOR, Data Services Lead (Intelligent Mobility Solutions) chez Mobileye, répond aux questions du HUB Institute.

Mobileye s'est historiquement concentré sur les systèmes avancés d'aide à la conduite et sur les véhicules autonomes. Comment ces domaines d'expertise clés ont-ils conduit l'entreprise à proposer des services de traitement de données pour l’urbanisme ?

Notre expertise consiste à comprendre et à utiliser le domaine public. Grâce au développement de nos technologies de vision par ordinateur et de cartographie, nous avons vite compris que ce qui est crucial pour l’aide à la conduite automobile et pour les véhicules autonomes peut l’être également dans d’autres domaines - au-delà des voitures. Grâce aux services de traitement de données Mobileye, nous sommes en mesure d'offrir une multitude de solutions, notamment la surveillance des routes, de l'état des chaussées et la recherche pour une mobilité utile. Notre technologie est, par exemple, capable d'indiquer aux urbanistes où se trouvent les rues et les intersections les plus dangereuses, où le nombre de piétons et de cyclistes est le plus élevé et où les infrastructures les plus évoluées sont nécessaires - le tout disponible quasiment en temps réel et régulièrement mis à jour.

Mobileye n'est pas la seule entreprise à proposer des services de traitement de données pour les projets d’urbanisme. Quels avantages les services de Mobileye offrent-ils par rapport à la concurrence ?

La plupart des services de gestion d'infrastructures tournent autour d'une méthode très concrète pour collecter des données et des informations, et ne l’appliquent qu’en une fois. Disons, par exemple, que vous voulez savoir combien de cyclistes utilisent des pistes cyclables dédiées et combien préfèrent utiliser des rues adjacentes, aux côtés des véhicules à moteur. La méthode traditionnelle impliquerait d'envoyer des personnes pour compter manuellement le nombre de vélos présents le long de chaque type de voie, à différents moments de la journée ; en toute logique, toute modification de la route pourrait rendre ces données obsolètes. Il en va de même pour le comptage des nids-de-poule, l'observation des intersections, la surveillance des passages piétons… tout cela devrait être fait «à la main». Avec Mobileye, tout ce que vous avez à faire est de trouver une flotte de véhicules équipés avec les solutions Mobileye (par exemple, des véhicules appartenant à une municipalité). Les données seraient collectées automatiquement, ce qui permet une meilleure efficacité, un meilleur retour sur investissement et une plus grande fiabilité des données. Il s’agit d’une méthode innovante et gagnant-gagnant, et nous avons su développer la technologie adaptée pour y parvenir.

Profile picture for user CVasseur
Chloé
Vasseur
Content Producer

Étudiante en école de journalisme, Chloé utilise son expérience et ses connaissances dans les différents domaines du journalisme papier et digital pour vous informer à 360°. Ses expériences, notamment à l'international, ont renforcé son envie d'ouvrir les frontières de l'information.