Image
hubday-advertising-comscore-audience

comScore : comment s'implanter sur le marché français de l'audience publicitaire ?

Par : Thibault Deschamps
7 juin 2018
Temps de lecture : 5 min
Chapo

Fondé en 1999, comScore est surtout connu pour ses activités de mesure d'audience aux États-Unis et au Royaume-Uni. La société se réinvente en France, où elle entend challenger les opérateurs historiques avec sa culture fondamentalement scientifique, un catalogue d’offres répondant aux nouvelles normes du digital marketing et une méthodologie "Unified Digital Measurement" mêlant les avantages de l'étude panelliste et de la data propriétaire et exclusive.

En partenariat avec
Body

julien-lemaire-comscoreJulien Lemaire, Senior Sales Manager de comScore en Europe, détaille le potentiel de cette approche, et revient sur les changements stratégiques qui conduisent sa société à entreprendre la conquête de l’Hexagone. Interview.

A la conquête de l'Hexagone

HUB Institute : Qu’est-ce qui a freiné l'expansion de comScore en France jusque-là ?

Julien Lemaire : En termes de communication et de mesure d'audience, la France est saturée d’acteurs historiques. Qui plus est, c'est un marché qui peine à se remettre en question et à adopter de nouvelles normes, comme le principe de « brand safety ». De ce fait, les nouveaux acteurs qui adoptent ces bonnes pratiques émergentes ont du mal à challenger les leaders en place.

HUB Institute : Qu’est-ce qui motive désormais ce déploiement de force ?

JL : Notre équipe a beaucoup évolué. Elle est composée de jeunes profils qui, comme moi, ont un parcours en start-up. Nous avons donc l'habitude de devoir nous battre pour nous imposer sur un marché et nous avons maintenant la ferme intention de démontrer que comScore est une alternative efficace aux offres des opérateurs historiques du marché français.

HUB Institute : Vous avez parlé de "brand safety", comment comScore a diversifié son activité pour challenger les acteurs en place de ses nouveaux marchés ?

JL : comScore a élargi son portefeuille de produits dans le but de devenir une solution globale pour nos clients. En conséquence, la mesure d'audience, qui était la raison d’être de notre entreprise, ne représente aujourd'hui que 55% de notre chiffre d'affaires. Les 45% restants sont partagés entre Les offres TV+ Digital, l’activité Advertising (qui comprend « Brand Safety », « Viewability », et « Activation / Programmatic »), et les activités de mesure de l'audience cinéma.

HUB Institute : En trois mots, comment définiriez-vous les forces de comScore ?

Propriétaire

JL : Chez comScore, nous sommes propriétaires de l’intégralité de nos solutions et des panels de recherche sur lesquels elles sont basées. Cela nous donne le contrôle de la chaîne de production, et nous permet de respecter les réglementations sur la confidentialité de plus en plus complexes et exigeantes. La protection des données et de la vie privée fait à mon avis partie intégrale de notre ADN.

Expérience globale

JL : L’expérience de comScore est globale. Chez nous, les clients peuvent planifier, exécuter et évaluer en utilisant un ensemble d'outils cohérent. Notre offre est particulièrement efficace pour les entreprises qui préfèrent un seul interlocuteur pour une couverture planétaire.

Présence locale

JL : Nos données couvrent 70 pays, et nous avons des bureaux locaux et des équipes pour fournir un soutien local. Nous le faisons afin d’être capable d’offrir un service fiable, rapide, et au plus proche des attentes de nos clients.

HUB Institute : Des exemples de vos réussites sur le marché français ?

JL : Total est, à mon avis, notre annonceur le plus emblématique en France. Je serai d’ailleurs avec Frédéric Petitprez, Traffic Manager à la Communication Corporate du groupe, au HUBDAY Future of Digital Advertising pour détailler plus longuement notre collaboration.

Future of Digital Advertising

Du côté des éditeurs, nous travaillons avec beaucoup de magazines féminins et de puissants e-commerçants sur le marché national.

Into The Future

HUB Institute : comScore d’ici 5 à 10 ans. Comment l’envisagez-vous ?

JL : Depuis plusieurs années, nous assurons la mesure de la télévision numérique en Suède, en Finlande et aux Pays-Bas. Nous lançons des projets similaires en Espagne, Italie, en Suisse, en Turquie, au Canada et à Hong Kong. Notre ambition est de couvrir beaucoup plus de marchés au cours des 5 à 10 prochaines années.

Un autre chantier en cours concerne “l’over the top” (OTT), c’est-à-dire les appareils connectés à la télévision (par exemple, les boîtiers / boîtiers de diffusion, les smart TV et les consoles de jeux) qui gagnent du terrain grâce à la popularité de services tels que Netflix. En général, la mesure de l'activité via ces appareils reste un défi. comScore a récemment lancé une solution aux États-Unis et l’objectif est d’en faire de même à l'échelle internationale.

Enfin, nous avons finalisé en 2016 l'acquisition de Rentrak. Une entreprise spécialisée dans la mesure des audiences du cinéma et de la télévision. D'ici 10 ans, notre objectif est de proposer à nos clients un portefeuille de solutions pour mesurer avec précision toutes les audiences vidéo, quel que soit le canal de diffusion : du digital au cinéma en passant par l'OTT et la télévision.

 

comScore : faits et chiffres

comScore est une société de mesure multiplateforme qui mesure les audiences, les marques et le comportement des consommateurs. L’entreprise a plus de 3.200 clients et une présence mondiale dans 70 pays, dont la France.

comScore propose des outils d’analyse complets couvrant plus de 300.000 médias en ligne. Cela inclut des mesures dédupliquées de l’audience, sa composition démographique, son niveau d’interaction, la performance de segments d'utilisateurs spécifiques et leurs schémas comportementaux.

Les mesures peuvent être comparées à travers les plateformes de médias digitaux et peuvent être utilisées pour comprendre l'activité incrémentielle provenant de chaque plate-forme.

En France, l'entreprise fournit notamment les solutions suivantes :

Total Digital Audience Network (TDAN) : pour mesurer le reach global d’une campagne à l’international, et ce en tenant compte de tous les appareils utilisés par les consommateurs.

Des acteurs tels que Dailymotion ont d’ores et déjà commencé à utiliser TDAN.

Si TDAN permet d’obtenir une mesure d’audience globale, comScore propose d’autres outils dédiés à des canaux spécifiques, à savoir :

  • Mobile Lens pour mesurer les performances mobiles
  • My Metrix Multiplatform pour le display
  • Video Metrix Multiplatform pour la vidéo

Retrouvez des cas concret d'application de la technologie de mesure d'audience de comScore lors du HUBDAY Future of Digital Advertising avec Total.

Nouveau call-to-action

Profile picture for user thibaultDeschamps
Thibault
Deschamps

La mission de Thibault en tant que Content Manager est de concevoir un storytelling performant associant la richesse des contenus de nos partenaires (IBM, Microsoft, Linkfluence, …) et les performances de nos formats éditoriaux (interviews, articles de fond, case study, condensés d’étude...) afin de leur garantir le meilleur rayonnement . 

Titulaire d’un master de journalisme et d’un DUT Services et Réseaux de Communication, Thibault s'appuie également sur sa culture de l’IT et du marketing,

La mission de Thibault en tant que Content Manager est de concevoir un storytelling performant associant la richesse des contenus de nos partenaires (IBM, Microsoft, Linkfluence, …) et les performances de nos formats éditoriaux (interviews, articles de fond, case study, condensés d’étude...) afin de leur garantir le meilleur rayonnement . 

Titulaire d’un master de journalisme et d’un DUT Services et Réseaux de Communication, Thibault s'appuie également sur sa culture de l’IT et du marketing, acquise au sein de rédactions spécialisées comme Stratégies.fr, Forbes.com, LaRéclame.fr ou encore ITespresso.fr et Silicon.fr.

Lire la suite