Image
3 enseignements pour accélérer la transformation digitale des RH

3 enseignements pour accélérer la transformation digitale des RH

Par : HUB Institute
12 décembre 2014
Temps de lecture : 3 min
Body
Aujourd’hui dans les entreprises, les RH ont souvent l’image du département arriéré, qui ne suit pas l’évolution des autres pôles. Héloïse Lemeillet, Associate Digital Working chez Althea, nous explique comment les RH peuvent participer à la prochaine grande évolution, celle du digital, et pourquoi cette division va devenir une aide pour l’ensemble de l’entreprise. Avec le digital et plus particulièrement les réseaux sociaux, la recherche de talents a beaucoup évolué. On pourrait penser que le retard souvent marqué des pôles RH des entreprises les mènerait à leur perte, mais ils n’ont pas dit leur dernier mot. Depuis quelques années, ce département soutient les projets de transformation digitale de ses collaborateurs, sans pour autant évoluer eux mêmes. C’est en partie grâce à eux que des technologies comme le Cloud a pu être mis en place dans plusieurs grandes entités. Ils approchent aussi de plus en plus les talents via les réseaux sociaux spécialisés ou non. Si le service peut paraitre moins digital que les pôles marketing, communication et informatique, il fait doucement son chemin jusqu’au numérique. Pour ne pas disparaitre, ce service a besoin d’évoluer en accord avec l’ensemble de l’entreprise. Pour ce faire, des objectifs clairs d’innovation doivent être définis, afin de mettre en place et en oeuvre ce changement le plus facilement possible. Aussi, comme le dit Héloise Lemeillet, la RH est une entreprise comme une autre, avec des clients internes. Comme les acteurs du marché, ces clients aussi ont évolué, leurs usages ont changé, ils faut aussi s’y adapter dans les services proposés. Pour ce faire, Héloïse Lemeillet identifie 3 points importants pour la transformation digitale des RH : - Le premier est d’écouter les attentes des collaborateurs, écouter leurs idées et les intégrer aux projets. De cette manière, l’ensemble des personnes peuvent travailler entre elles, être en contact et se sentir impliquées dans les activités de l’entreprise. - Le deuxième est de savoir quels services mettre à leur disposition et de rendre l’accès aux offres simple et rapide, pour pouvoir en profiter quand bon leur semble. Cela rejoint le fait de connaître ses clients internes, soit les employés de l’entreprise. Plus on a d’informations sur leurs attentes et leurs envies, plus on sera apte à les satisfaire. - Le dernier point concerne l’aspect digital : il faut décloisonner les silos, au sein de l’entreprise et au sein des services RH, afin de mieux répondre aux volontés de transformation digitale des acteurs. C’est en suivant les tendances du marché que l’on pourra être le plus efficace. En effet, la rupture des silos est une étape importante. La mise en place de méthodes de travail communes à tous apporte une certaine unité au sein de l’entreprise. Par exemple, des good practices adaptées à la vision d’innovation de l’entreprise assurent une cohérence dans les travaux des collaborateurs. Les fonctionnements agiles permettent aux entreprises d’avancer comme un seul et même groupe, et ainsi d’augmenter son efficacité, ses services internes et la satisfaction de ses employés, avec le support et l’évolution du service RH.