Image
[HUBRADAR] Les 8 meilleures actus numériques de la semaine du 9 au 13 avril
actu
Tendances
HUBRADAR
Trends

[HUBRADAR] Les 8 meilleures actus numériques de la semaine du 9 au 13 avril

Par : HUB Institute
15 avril 2018
Temps de lecture : 7 min
Chapo

Chaque jour, du lundi au vendredi, Emmanuel Vivier, co-fondateur du HUB Institute, vous envoie le HUBRADAR : son scan du monde numérique en 4 liens pour votre veille. Retrouvez tous les dimanches le récap des sujets préférés de nos abonnés.  Inscrivez-vous ici si ce n’est pas déjà fait.

Body

Chaque jour, du lundi au vendredi, Emmanuel Vivier, co-fondateur du HUB Institute, vous envoie le HUBRADAR : son scan du monde numérique en 4 liens pour votre veille.

Retrouvez tous les dimanches le récap des sujets préférés de nos abonnés.  Inscrivez-vous ici si ce n’est pas déjà fait.

 

GAFA contre BAT : le choc des cyberpuissances se prépare

hubradar-5-meilleures-actus-numeriques-de-semaine-9-13-avril

La course se resserre : les GAFA ne grandissent pas aussi vite que leurs concurrents chinois Tencent, Alibaba et Baidu. Leurs courbes de valeur boursière et d’activité vont prochainement se croiser. Les géants chinois ont su tirer leur épingle du jeu grâce à des écosystèmes fermés et des avancées technologiques foudroyantes. Les deux pôles se livrent pour le moment une guerre froide, chacun à l’abri sur leur territoire (les GAFA sont inaccessibles en Chine et les Etats-Unis bannissent de plus en plus les produits chinois à l’instar des équipements Huawei par exemple). La prochaine bataille économique se jouera en dehors des marchés intérieurs, en Europe mais aussi et surtout en Inde et en Afrique.

En savoir plus : Les Echos 

 

Les entreprises françaises ne sont pas “GDPR ready”

hubradar-5-meilleures-actus-numeriques-de-semaine-9-13-avrilLe RGPD va être mis en oeuvre le 25 mai 2018 et les entreprises françaises vont devoir se mettre aux normes très rapidement. Or, deux mois avant la date, le chemin à faire reste long. Une étude réalisée par Smart GPDR montre le retard pris en matière de mise en conformité. Moins d'1 firme sur 5 dit l'être en mars 2018 et seulement 35 % disent avoir commencé à prendre des mesures pour appliquer le RGDP. La cause de ce retard : un manque d’informations puisque moins d’une entreprise sur deux sait en quoi consiste ce règlement.

Voir l’infographie

 

Open Innovation & propriété intellectuelle : Microsoft adopte une nouvelle approche  

hubradar-5-meilleures-actus-numeriques-de-semaine-9-13-avrilL’innovation, pour être continue, vivace et à fort impact technologique et/ou business ne naît pas from scratch en silo dans ses bureaux mais s’épanouit et se construit dans la co-création, la cross-fertilisation des compétences et des cultures. Dans cette économie partenariale de la plateformisation et de la collaboration, à qui appartiennent les technologies développées et les brevets industriels qui en découlent ? Microsoft dévoile « Shared Innovation », une nouvelle approche en matière de propriété intellectuelle. Respect de la propriété intellectuelle, garantie de la propriété des clients sur les brevets et design des prototypes de logiciels, prise en charge de l’open source, portabilité des logiciels, droits de propriété conférés en retour à Microsoft (licences)... Avec cette initiative, Microsoft pose un cadre juridique approprié aux nouveaux modes de travail de gestion de l’innovation qui irriguent et portent l’entreprise numérique.

Lire le billet de blog

 

Etude : Deloitte dévoile ses Tech Trends 2018

hubradar-5-meilleures-actus-numeriques-de-semaine-9-13-avrilLe cabinet Deloitte publie la 6e édition de son étude annuelle sur les tendances technologiques clés qui rythmeront les projets des entreprises dans les mois qui viennent. Le rapport pointe tout d’abord la généralisation de la cobotique imposant à la DSI et au RH une nouvelle gestion des talents. Il met ensuite l’accent sur la blockchain qui, pour passer du stade expérimental à celui d’un développement plus global, doit reposer sur des technologies interopérables. Autre prédiction de Deloitte : l’explosion numérique au cœur des métiers au-delà de la sphère client et de la sphère RH et notamment dans les domaines logistique et financiers. Les 8 tendances technologiques clés 2018 sont résumées dans cette vidéo.

Consultez létude

 

Innovation média : l’afficheur Clear Channel lance HYPERSTORIES

hubradar-5-meilleures-actus-numeriques-de-semaine-9-13-avrilHier soir, Clear Channel a lancé au HUB Institute HYPERSTORIES, une nouvelle plateforme de contenu vidéo et social Out-Of-Home. En partenariat avec le média BRUT, Clear Channel propose des narrations vidéos et sociales aux annonceurs et collectivités locales sous la forme de “stories”, diffusées dans la rue et dans les lieux de consommation et de mobilité. Pour son lancement mondial aujourd’hui, l’afficheur a choisi la ville de Rennes, séduite par ce nouveau média de rue et storytelling publicitaire et dont la ligne éditoriale privilégiera les actions publiques et associatives de proximité (48 écrans digitaux installés et plus de 60 nouveaux d’ici fin 2018). Pour faire le lien entre monde physique et numérique, ces ‘stories’ seront amplifiées sur les réseaux sociaux en s’appuyant sur la synchronisation des totems digitaux avec une sélection de micro-influenceurs (agence Monolith Partners). La promesse de cette innovation média faite aux annonceurs ? Orchestrer la puissance "one-to-many" de la communication extérieure avec le "many-to-many" des réseaux sociaux.

 

Le Sénat américain s’est penché sur le dossier Facebook

hubradar-5-meilleures-actus-numeriques-de-semaine-9-13-avril

L’audition de Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, par le Congrès des Etats-Unis mardi dernier a permis de faire un point sur les agissements de l’entreprise dans l’affaire Cambridge Analytica. Face aux commissions du commerce et de la justice, Mark Zuckerberg a multiplié les actes de contrition et les promesses de changement, en admettant ses erreurs et en montrant sa bonne volonté au travers des mesures déjà annoncées. Les sénateurs américains se sont montrés intransigeants et ont soulevé de nombreuses questions, portant tant sur le droit à la vie privée, les ingérences étrangères dans les élections, la situation de monopole que sur un éventuel biais politique de la plateforme. Cette audition a aussi été l’occasion de relancer le débat sur la neutralité et la responsabilité de la plateforme par rapport au contenu posté : les innovations en termes d’IA vont permettre un meilleur contrôle, mais dans quel cadre juridique et moral ?

 

Amazon possède 70 marques secrètes

hubradar-5-meilleures-actus-numeriques-de-semaine-9-13-avrilDepuis 2009, Amazon développe, en plus de son activité d’e-commerçant, des marques propres comme Amazon Basics qui propose des fournitures domestiques et des accessoires électroniques.  Cette diversification s’est particulièrement accélérée depuis janvier 2017 puisqu’en un an, plus de 60 marques ont été créées. Le portefeuille s’élève à présent à 74 marques, dont la majorité couvre le domaine de la mode (Arabella, Franklin&Freeman, Scout&Ro…). Proposés parfois exclusivement sur la plateforme e-commerce, ces produits ne sont pas identifiés comme appartenant à Amazon : en effet, ces marques ne revendiquent pas leur lien avec le géant américain... Cette stratégie correspond à la volonté de Jeff Bezos de s’intégrer verticalement dans la mode et la consommation courante. De plus, le e-commerçant pourrait valoriser ce portefeuille de marques via Alexa et les assistants intelligents Echo.

En savoir plus

 

La campagne de Monoprix que vous allez adorer détester !

hubradar-5-meilleures-actus-numeriques-de-semaine-9-13-avrilPour ses 85 ans, Monoprix avait réalisé une opération marketing très créative, avec un court métrage, des jeux de mots et plein de promos. Aujourd’hui, la marque double la mise avec son agence Rosaparkpour promouvoir ses services de livraison SHOP & GO, SHOP 1H et SHOP & GIVE avec un nouveau court métrage pour le moins réussi. Réalisée par Traktor, cette vidéo met en scène, d'un côté, une jeune femme qui écoute dans son casque une musique kitsch à souhait, entre solo de saxo et synthé à fond, et de l'autre, le groupe de musique qui lui demande pourquoi elle ne change pas de morceau alors que c’est clairement la “Pire chanson du monde”. La réponse : simplement parce que ses mains sont prises par ses sacs de courses… Poussée par le hashtag #PireChansonDuMonde, la campagne se déploie massivement sur les réseaux sociaux et sera diffusé à la TV sur TF1. Enfin, une version karaoké de la chanson permet aux tweetos de proposer des paroles pour la Pire Chanson du Monde. Rosapark transforme ainsi à nouveau l’essai pour son client Monoprix avec cette campagne drôle et décalée. Nous consacrerons d’ailleurs notre prochain HUBDAY aux  campagnes phares du digital advertising.

Voir la vidéo

 

 Inscrivez vous pour recevoir les 4 actus numériques quotidiennes 

Data
Trust
microsoft
Deloitte
Clear Channel
Facebook
Amazon
Monoprix