5 (bonnes) raisons de se rendre à VivaTech 2018

Retail HUBRADAR Digital RH Transformation Numérique Advertising
vivatech-une
Share Tweet

La troisième édition de Viva Technology se tient les 24, 25 et 26 mai à Paris. Comme tout événement de cette envergure, on craint de manquer de temps ou de rater l’essentiel. Voici les raisons qui, selon nous, rendent la visite incontournable.

Plus de 400 speakers, 4 Labs, 20 pavillons, 1800 startups, une multitude d’événements sur place et hors les murs, les trois jours de Viva Technologies consacrent Paris comme capitale européenne du numérique. En tant que partenaire de l’événement, Le HUB Institute organise les Executives Tours qui permettent aux plus pressés de faire un tour personnalisé en fonction de leurs centres d’intérêt, et édite le rapport de tendances VivaTech 2018.

À ce titre, nous avons repéré les “pépites” présentes sur la manifestation. Si vous n’avez pas l’opportunité de participer à l’un de nos tours, voici cinq raisons de passer au moins 2 jours.

1.Parce que toute l’économie numérique est là

Business angels de toutes nationalités, géants du digital – Google, Facebook, IBM, Alibaba – startups, grands groupes, ils seront tous là. Même TechCrunch, média américain emblématique, s’associe à l’événement et y organisera le plus grand hackathon d’Europe avec plus de 1000 startups. Et la puissance publique a clairement montré son support à la manifestation : outre la présence du président Emmanuel Macron – qui organise la veille un mini-sommet consacré à la Tech for Good et sera présent le 24 mai – , pas moins de sept ministres feront le déplacement. Les territoires arrivent également en force pour témoigner de leur compétitivité.

2.Pour s’inspirer des grands leaders du digital

Parmi les nombreuses personnalités internationales, Satya Nadella, CEO de Microsoft, interviendra jeudi en début d’après-midi en compagnie d’Arthur Sadoun, pour évoquer Marcel, la nouvelle plateforme disruptive du groupe Publicis. Dara Khosrowshahi, le nouveau CEO d’Uber, et Gini Rometty, CEO d’IBM, s’exprimeront pour la première fois publiquement en France. Citons également Bill Mc Dornat, CEO de SAP ou Marc Pritchard, Chief Brand Officer du groupe Procter & Gamble qui animera une section spéciale dédiée aux Chief Marketing Officers.

3.Pour découvrir les acteurs de l’écosystème africain

Plus de 100 startups africaines et six pavillons-pays (Afrique du Sud, Rwanda, Nigeria, Maroc, Tunisie, Sénégal) témoigneront de la vitalité de la tech africaine en matière notamment de paiement, de santé connectée ou d’énergie. À mi-chemin entre la high et la low tech, elles innovent différemment et transforment l’économie continentale.

4.Pour vous mettre à jour en matière de nouvelles mobilités

Des groupes emblématiques comme Michelin ou Le Lab Valeo, et des startups, telles que Via ID, témoignent de la vitalité de l’innovation en matière de mobilité. On pourra découvrir deux véhicules volants – le  Popup développé par Airbus et le prototype de la startup toulousaine EVA -, expérimenter de manière bien réelle Seabubble sur la Seine ou la navette autonome Navya de Keolis

5.Pour l’amour du fun

Lors des journées pros, mais également le samedi, journée Grand public, on pourra danser dans les fleurs numériques de Miguel Chevalier, écouter l’électropop d’Alb., faire connaissance avec les robots de Cyberoid ou téléphoner avec son doigt avec le bracelet de Sgnl.

Retrouvez les principales tendances, une sélection de startups, le meilleur des conférences Viva Technologie dans notre HUBREPORT.


Pour être informé de la sortie du rapport Viva Technology 2018, et le recevoir gratuitement, inscrivez-vous ici.

 

HUBDAY Future of Daata, CRM & Programmatic