Bosch en pole position pour le véhicule autonome ?

Par : Thibault Deschamps
29 octobre 2018
Temps de lecture : 1 min
Chapo

Le HUB Institute et Statista vous proposent l'infographie de la semaine. Qui est le leader du marché en matière de R&D concernant le véhicule autonome ? Vous pensez aux GAFA, Tesla ou Uber ? Vous avez tort.

Body
automotive-infographie-voiture-autonome-R&D

Cette infographie produite par l’Institut de recherche économique de Cologne, WIPO, s’intéresse tout particulièrement au nombre de brevets technologiques déposés dans le monde, entre 2010 et 2017, concernant les véhicules autonomes. Bien sûr, ce critère à lui seul n’est pas suffisant pour deviner qui sera le premier à proposer un véhicule suffisamment fiable pour être utilisée par le grand public. Reste qu’il souligne facilement la priorité accordée aux investissements en matière de R&D.

La première place de ce classement est détenue par Bosch. La marque s’impose comme un équipementier de choix pour les constructeurs automobile. La société allemande s’est diversifiée pour anticiper le boom de l’automotive et des technologies embarquées. Elle détient aujourd’hui plus de 958 brevets, allant des logiciels aux senseurs, qui permettent à un véhicule de se mouvoir en zone urbaine. Après Bosch, c’est Audi et Continental (lui aussi équipementier diversifiant ses activités) qui s’emparent du podium démontrant la puissance réelle de la R&D allemande en matière de véhicule autonome.

Google se hisse à la dixième place de ce classement, avec 338 brevets déposés. La Google Car en perte de vitesse ?


Avant d'en venir à l'autonomie totale d'un véhicule, les constructeurs vont devoir s'atteler aux questions de connectivité et d'énergétique. Deux tendances parmi les 5 repérées par le HUB Institute au Mondial Tech 2018. Tous les détails sont dans notre HUBREPORT dédié... et gratuit.

CTA HUBREPORT Best of Mondial de l'Auto