Image
canneslions-advertising-ana

Publicité : vers des lendemains radieux ?

Par : Maxime Tricoire
18 juin 2018
Temps de lecture : 2 min
Chapo

La publicité telle qu'on la connait survivra-t-elle ? Si "le secteur fait face à une crise de confiance des consommateurs et que les budgets alloués aux agences se font chaque année un peu plus serrés", le CEO de l' "Association of National Advertiser", Bob Liodice, n'est pas inquiet. Du moment que certains chantiers impératifs sont mis à l'oeuvre, le métier traversera la tempête.

Body

Interrogé par Dana Anderson, CMO de Media Link, en direct des Cannes Lions lors de son quotidien "Marketer’s Corner", Bob Liodice a livré son point de vue sur les 3 différents chantiers à mettre en place pour que le marché décolle de nouveau.

Future of Digital Advertising

Remettre l'éducation et la diversité au coeur de la société

Le patron de l’ANA dresse un constat alarmant des systèmes éducatifs actuel (matériel obsolète, professeurs débordés, manque d’intérêt des élèves…). Pour lui, le manque d’investissement flagrant des gouvernements dans l’éducation entraine le décrochage de nombreux élèves, majoritairement des personnes défavorisées. Ce décrochage entraîne ainsi un manque de diversité des profils créatifs, préjudiciable aux entreprises.

Le CEO préconise la création d'une plateforme qui mettrait en relation agences et académies dans le but de former ceux qui seront les créatifs de demain. Le but est aussi de permettre aux équipe de transmettre leur passion aux autres, tout en continuant à se former eux-même.

Parfois les gens se sentent plus heureux de faire partie d’un programme de formation qui va les aider à se développer plutôt que de recevoir de l’argent.

- Bob Liodice, CEO de l'ANA

Savoir allier data et mesure

Avoir de la data c’est bien. Savoir l’utiliser c’est mieux ! Pour Bob Liodice, trop peu d’entreprises sont encore capables de mesurer leur data, ce qui la rend alors tout bonnement inutilisable. C’est notamment le cas "des petites et moyennes entreprises qui se noient souvent face à l'ampleur de ce chantier". Pour le CEO, il faut les aider pour qu’elle puisse tirer le meilleur de ces données, ce qu'il entreprend chaque jour à la tête de l'ANA.

Placer l'humain au coeur de l'entreprise

Trop souvent, les CMO échouent dans leur tâche, car ils sont incapables de rester focus sur certains indicateurs qui sont pourtant indispensables. Cette incapacité est principalement dûe au fait qu’on leur demande de tout tester et de tout faire. Pour Bob Liodice, il faut que les CMO apprennent à dire non et qu’ils libèrent leur agenda pour rencontrer leurs équipes. Du côté des créatifs, l'empathie est de rigueur ! Peu sont ceux qui se rendent compte de la charge de travail du CMO avant d'endosser eux-même ce rôle.

Les créatifs ne se rendent pas compte du travail qu’effectue le CMO. Ce n’est qu’une fois qu’ils passent du côté client et qu’ils le deviennent qu’ils se disent « Mon dieu, mais comment vais-je réussir à faire tout ça ? »

- Dana Anderson, CMO de Media Link

Nouveau call-to-action

Profile picture for user MaximeTricoire
Maxime
Tricoire