Comment utiliser le format podcast pour faire du branding ?

Par : HUB Institute
17 décembre 2018
Temps de visionnage min

Le podcast a connu cette année un engouement sans précédent. Le phénomène audio va t-il s’éteindre comme un feu de paille, ou ce format est-il là pour durer ? Les marques doivent-elles se saisir de ce nouveau registre dans leur communication ? Et si oui, comment ? Grégory Pouy et PPC, qui creusent chacun un sillon original dans le podcast avec, respectivement Vlan et Bonjour PPC, répondent aux questions du HUB Institute.

  • Gregory Pouy a créé son podcast en 2017. A la tête d’un blog dédié au marketing, il constate que les gens ne lisent plus, il a fait évoluer son format vers le podcast pour capter une attention différente. Le spectre de ses thèmes s’est élargi par la même occasion : à l’origine très marketing, Greg traite désormais de sujets sociétaux, car pour lui, nous vivons “une époque de révolutions”. Vlan comptabilise 100 000 écoutes par mois et 2 millions en cumulé.

  • PPC a été inspiré par la nouvelle fonction audio de Twitter. Il s’en est emparé pour créer un podcast autour de la transformation numérique, avec la spécificité de se co-construire avec ses auditeurs au fil de l’émission. Bonjour PPC est diffusé chaque jour entre 7h35 et 7h58. Entre 200 et 300 personnes commentent chaque jour.

  • Pour PPC, “Avant, le podcast, c’était le surgelé de la radio. Puis des créateurs comme Greg Pouy sont arrivés, avec une nouvelle offre, et une intimité. La 3ème catégorie est en direct, conversationnel et interactif : les auditeurs deviennent acteurs en temps réel du contenu.”

  • Alors pourquoi cette explosion en 2017, alors que le podcast existe depuis 2005 ? Pour Greg Pouy, “Tout le monde a des écouteurs sur les oreilles, les smartphones ont plus de mémoire, et nous sommes face à une surabondance de contenus. Un podcast, c’est de l’attention partagée, une façon d’optimiser son temps, contrairement à la vidéo ou au texte.

  • Leurs conseils pour les marques qui veulent se lancer ? La question de l’attention est une problématique partagée par les marques. L’opportunité podcasts pour les marques est de même nature que celle qu’ont constitué les blogs. L’intérêt est de se dédouaner de Facebook et de Google, aller chercher de l’attention disponible, construire de la préférence de marques. Il faut apporter un soin particulier à la qualité du son, ne pas faire de contenus “brand centric” car “ça n’intéresse personne”.

  • Est-il trop tard pour lancer un podcast ? Nos deux invités pensent que non, mais il faut le faire pour une bonne raison : qu’a-t-on envie de donner, de partager ? De même, Grégory dit que nous en sommes qu’au début, les grands acteurs se positionnent sur le paysage. Lui aussi pense qu’il faut d’abord réfléchir à qui on souhaite s’adresser, à ses angles, comme Orange qui a plusieurs podcasts pour adresser plusieurs publics.

  • Quels sont leurs podcasts préférés ? Pour Gregory Pouy, Thinker of you. Pour PPC, Social Calling.

Rédactrice : Carolina Tomaz