Image
Hubradar-HUBInstitute-Maxime-Tricoire

Les 8 meilleures actus numériques de la semaine du 20 au 24 août

Par : Maxime Tricoire
23 août 2018
Temps de lecture : 7 min
Chapo

Chaque jour, du lundi au vendredi, Emmanuel Vivier, co-fondateur du HUB Institute, vous envoie le HUBRADAR : son scan du monde numérique en 4 liens pour votre veille. Retrouvez tous les vendredi le récap des sujets préférés de nos abonnés. Inscrivez-vous ici si ce n’est pas déjà fait.

Body

Instagram : shootez, publiez, vendez !

HUBRADAR-récap-actus

Instagram va-t-il devenir le nouvel Amazon ? Dès mars 2018, le réseau social lance la fonctionnalité Instagram Shopping qui permet aux e-commerçants d’identifier et de montrer leurs produits directement au sein de leurs posts et rediriger les consommateurs vers un site marchand. Désormais, la filiale de Facebook annonce son intention de compléter ce dispositif avec un module de paiement intégré à son application(actuellement testé par un certain nombre de partenaires sélectionnés). Concrètement, cela reviendrait à transformer Instagram en plateforme e-commerce.

Une aubaine pour les commerçants qui pourront compter sur sa force de frappe (1 milliard d’utilisateursmensuels actifs dont 35% de millenials) et également proposer une expérience utilisateur fluide et dénuée de points de frictions (arguments du réseau social). Seule ombre au tableau : la data créée lors de ces achats sera détenue par le réseau social, rendant plus compliquée son exploitation par les marques dans le cadre de l’optimisation de leurs stratégies omnicanales.

Lire l’article : Blog du Modérateur

Talent : le nerf de la guerre

HUBRADAR-récap-actus-talent-nerf-de-la-guerre

La bataille fait rage entre les entreprises pour s’arroger les meilleurs talents ! Mais comment s’y prennent-elles pour attirer ces derniers ? Si salaires attractifs et avantages non financiers (voitures de fonction, etc.) ont longtemps été les arguments principaux, cette époque est révolue. « Aujourd’hui, les travailleurs attendent de leur entreprise qu’elle les traite avec les égards auxquels ils sont désormais habitués en tant que consommateurs : de l’attention et de la personnalisation, des services qui facilitent leur vie quotidienne et des valeurs de marque qui justifie leur investissement et lui donne un sens. » explique Michaël Rolland, CMO de Econocom. Pour lui, les grands groupes de la Tech l’ont bien compris et offrent tous cette nouvelle expérience collaboratrice pour séduire les nouveaux talents qui leur permettront de croitre. Le CMO met tout de même en garde les entreprises « La Silicon Valley ne donne que les principes, pas le mode d’emploi. Pour gagner la bataille des talents, il incombe à chacun d’inventer son propre modèle. »

Consulter la tribune : Harvard Business Review

Wikipedia, une encyclopédie dopée à l’IA

HUBRADAR-recap-actus-Wikipedia-IA

Alors qu’elle fait face à la perte de 40% de ses contributeurs, majoritairement due à la toxicité de certains membres qui n’hésitent pas à insulter d’autres utilisateurs, Wikipedia se tourne vers l’IA pour résoudre le problème. En partenariat avec Jigsaw (ex-Google Idea), l’encyclopédie en ligne a développé Detox, une intelligence artificielle capable de repérer les attaques personnelles et de les signaler. Pour ce faire, l’IA utilise le machine learning et a été préalablement entraînée par plus de 4000 contributeurs. L’IA a d’ores et déjà réussi à mettre en exergue certaines statistiques liées au problème et devrait bientôt être déployée pour aider les modérateurs humains.

Ce n’est pas la première fois que Wikipedia a recours aux algorithmes pour améliorer son fonctionnement. Elle a notamment développé un système baptisé ORES (Objective Revision Evaluation Service) capable de noter les changements apportés à une page du site. L’encyclopédie travaille également en parallèle avec Google Brain sur une intelligence artificielle qui devrait être à terme capable d’écrire elle-même des articles.

Voir l’étude de cas : Forbes

Amazon, le film

HUBRADAR-actus-recap-Amazon-achat-cinéma

Amazon continue sa stratégie de diversification.Après être passée par l’e-commerce, la production de contenu audiovisuelle et les supermarchés, la firme de Seattle serait sur le point d’acquérir Landmark Theatres, l’une des plus grandes chaînes de cinéma indépendant aux États-Unis. Cette acquisition stratégique permettrait à Amazon de diffuser ses contenus dans tous les États-Unis pour tenter de contrer la mainmise de Netflix sur le secteur. Et si l’enjeu est de taille, c’est également dû au fait que, d’après Amazon, la production et la diffusion de contenus influent directement sur les souscriptions à Amazon Prime. Ainsi, les nouveaux arrivants seraient plus prompts à s’abonner au programme et les clients déjà existants auraient plus de chance de renouveler ce dernier.

Mais plus qu’une simple salle de cinéma, il s’agit surtout de lieux de vies, abritant également bars et cafés, offrant une expérience utilisateur soignée et ce dans les plus grandes villes américaines  (New York, San Francisco, Los Angeles…) et qui pourraient s’avérer décisif pour Amazon.

Lire l’article : Bloomberg

Netflix : la publicité comme nouvel horizon de la rentabilité

HUBRADAR-Actus-recap-Netflix-publicité

Connu pour ses processus de test & learn réguliers, Netflix fait face à une levée de boucliers de la part de ses abonnés. La cause : certains d’entre eux auraient été confrontés à des vidéos promotionnelles qui se lancent automatiquement à la fin du programme déjà regardé. Loin de s’en cacher, le géant du streaming a confirmé travailler sur une fonctionnalité publicitaire. Ces publicités permettraient de promouvoir certains shows hébergés par le service, en fonction des habitudes de consommation du spectateur. L’entreprise américaine a également tenu à rassurer ses clients en précisant que cette fonctionremplacerait les traditionnelles 20 secondes d’attente entre les épisodes et resterait entièrement skippable. Pourtant, ce nouveau format s’annonce comme une révolution pour Netflix qui ferait ainsi sespremiers pas dans le secteur publicitaire. Cela serait également pour la plateforme une potentielle manne financière qui lui permettrait d’investir encore plus dans la production de contenus originaux.

Lire l’article : Numerama

Livraison autonome : la solution à portée de roue ?

HUBRADAR-actus-recap-livraison-autonome-roger-Nuro

Grand enjeu du secteur du retail, la problématique du dernier kilomètre serait-elle sur le point d’être résolue ? Kroger, l’une des plus vastes chaînes de grande distribution aux Etats-Unis, vient de nouer un partenariat avec Nuro, une startup spécialisée dans les voitures autonomes, qui vise à déployer des véhicules intelligents capables de livrer les clients à leur domicile. L’expérimentation a d’ores et déjà commencé à Scottsdale en Arizona, où les clients peuvent commander en ligne et recevoir leur produit dans la journée. Si les véhicules utilisés aujourd’hui (des Nissan Leaf et des Toyota Prius) nécessitent encore la présence d’un humain embarqué dans le véhicule par mesure de sécurité, la startup, fondée par des anciens de Google, envisage la naissance d’un nouveau véhicule plus adapté à la circulation urbaine. Baptisée la « R1 » elle combinera son autonomie avec une taille réduite, lui permettant de se garer facilement et d’offrir une visibilité accrue aux autres automobilistes. Enfin, une fois livré, le client n’aura qu'àentrer un code confidentiel ou à scanner son visagepour ouvrir l’un des 4 coffres contenant sa commande.

Voir l’innovation : Presse Citron

Vers une traversée du désert
des plateformes d’application ?

HUBRADAR-actus-recap-Netflix-fortnite-fronde-magasin-application

Se dirige-t-on vers une désertion des marchés d’application ? La question peut paraître exagérée mais de grandes entreprises semblent intéressées par le fait de boycotter ces stores. Dernièrement, ce sont Netflix et Fortnite qui ont mené cette fronde, mais pour des raisons différentes. Pour le jeu à succès d’Epic Games, se rendre disponible sur le Playstore de Google signifiait prendre le risque de voir son fichier d’installation passé au crible par les utilisateurs. Cela aurait pu se traduire par la suite par une modification du code qui permettrait aux joueurs de tricher ou d’accéder à des parties interdites du jeu. Dans le cas de Netflix, c’est l’argument financier qui est avancé. Le géant du streaming va rester sur les stores d’applications, mais supprime la possibilité de s’abonner à son service directement depuis l’Apple Store. En cause : la commission de 15% prélevée par Apple sur chaque abonnement, diminuant ainsi le chiffre d’affaires de Netflix. Si ce procédé est en test pour l’instant, il pourrait bien être pérennisé en cas de succès.

Lire l’article : Europe 1

Esport : de l’anonymat aux Asian Games

HUBRADAR-actus-recap-Amazon-esport-AsianGames

L’esport, bientôt discipline des Jeux Olympiques ? Pas encore, mais le phénomène progresse et fera son apparition lors des Asian Games 2018. Si la discipline ne sera là qu’en démonstration lors de cette édition, elle sera pleinement intégrée et rapportera des points lors de l’édition de 2022 en Chine. La compétition devrait voir les joueurs s’affronter sur 6 jeux (dont 2 sur mobile). Une évolution possible grâce à l’engouement suscité par l’esport. La discipline est regardée par plus de 250 millions de personnes dans le monde et a généré 665 millions de dollars de revenus en 2017. Cette présence sur la scène sportive internationale est également rendue possible par l’influence d’Alibaba et de Tencent : le premier est partenaire de la compétition et milite pour l’entrée de l’esport aux Jeux Olympiques, et le second possède trois des jeux qui seront disputés lors de l’édition 2018.

Découvrir l’article : RFI

Inscrivez vous pour recevoir les 4 actus numériques quotidiennes 

Profile picture for user mtricoire
Maxime
Tricoire

Diplômé du MBA Digital Marketing & Business de l’EFAP, Maxime s’appuie sur sa culture du monde digitale pour dénicher les dernières tendances et insights. Fort de plusieurs expériences du côté de l’annonceur, il met sa plume au service de nos partenaires pour les aider à élaborer des contenus à fortes valeurs ajoutées. Ses buts : découvrir, informer et éduquer.