Image
Infographie-statista-hubinstitute-maxime-tricoire-robotisation-IA-travail

Robots et IA : humains êtes-vous prêts ?

Par : Maxime Tricoire
1 octobre 2018
Temps de lecture : 1 min
Chapo

Chaque semaine, le HUB Institute et Statista vous proposent l'infographie de la semaine. Cette semaine : la robotisation du monde du travail ! Alors que les robots et les intelligences artificielles arrivent à peine dans nos vies professionnelles, ils vont peu à peu y prendre de plus en plus d'importance.

Body
infographie-HUBInstitute-statista-robotisation-marché-travail

L’avenir du monde du travail appartient-il au robot ? C’est la question que l’on pourrait se poser aux vues de l’étude dévoilée par le Forum économique mondial ! Intitulé « The Future of Jobs 2018 », cette dernière revient sur l’avenir du monde du travail et montre que l’automatisation des tâches par la robotique et l’IA devrait prendre de plus en plus d’ampleur d’ici 2022. Si l’on pense bien évidemment aux tâches où l’intelligence artificielle performe déjà comme la collecte et le traitement des données (augmentation entre 32% et 53%) ou les tâches physiques et manuelles (où la force de travail humaine baissera de 42%), les emplois à plus forte valeur ajoutée devraient également être touchés. L’étude estime ainsi que la prise de décision et le raisonnement par des robots et l’IA, en lieu et place des humains, devraient passer de 19% à 28% en 2022.

Mais comment faire pour résister à cette révolution ? Et bien la réponse est simple : il ne faut pas résister, mais s’adapter ! Pour le Forum économique mondial, cette adaptation passera obligatoirement par la formation. Pas moins de 54% des employés devraient ainsi repasser par la case formation d’ici 2022. Si pour la majorité d’entre eux (35%), cette mise à niveau ne prendra qu’au maximum 6 mois, certains pourraient passer plus d’un an en formation avant de devenir complémentaires avec l’automatisation du marché de l’emploi. Ces formations devraient principalement portées sur les hard skills (apprentissage du code informatique, capacité d’analyse…), mais également sur les soft skills (créativité, esprit critique, initiatives…).

Profile picture for user MaximeTricoire
Maxime
Tricoire