Image
sncf-microsoft-powerplatform

Les collaborateurs SNCF mènent bon train l'innovation via la Power Platform de Microsoft

Par : Thibault Deschamps
26 avril 2019
Temps de lecture : 6 min
Chapo

Consciente de la nécessité pour elle de rester innovante, la SNCF choisit de miser sur une culture digitale ouverte portée par le programme "Digital Pour Tous." Ce dernier est parachevé par l’adoption de la Power Platform de Microsoft. En donnant les clés du développement de ses apps métier aux opérationnels ne disposant pas de compétences techniques, le groupe SNCF profite d’une manne d’idées encore inexploitées et implique l’ensemble de ses collaborateurs dans sa transformation.

En partenariat avec
Body

Contexte

Depuis sa création en 1937, la Société Nationale des Chemins de Fer incarne le bras armé de l’État dans l’aménagement de son territoire. Aujourd’hui, le groupe est dépositaire de l’ensemble du réseau Français (hormis réseau RATP d’île de France). Il s'agit de l’un des réseaux les plus complexes du monde, et pourtant toujours classé 11ème réseau du monde en termes de qualité en 2018 (la Suisse faisant figure de grand premier).

Ce résultat positif serait dû, en grande partie, à la confiance historique que place la SNCF dans les nouvelles technologies ce qui lui a permis notamment d’opérer très naturellement sa transformation digitale (du service aux industries, notamment avec des initiatives en matière de maintenance prédictive).

Reste que la SNCF fait face à un contexte économique contraignant, mêlant une dette globale colossale de 54,5 milliards d’euros et l’ouverture à la concurrence de nombre de ses activités régaliennes (d’abord le fret en 2005, puis le transport de voyageur prévu pour 2021).

Objectif

Pour rester innovante malgré ce contexte économique difficile, la SNCF entend favoriser l’innovation agile :

  • Elle doit pouvoir entendre et exploiter les idées issues du terrain opérationnel. "Notre objectif est de faire émerger plus de projets par le terrain, pour le terrain."
     
  • Le digital doit pouvoir "augmenter" l’ensemble de ses collaborateurs (de la stratégie aux opérations de terrain)
     
  • En définitive, l’innovation technologique doit être du ressort de l’ensemble des collaborateurs.

Idée

Au sein de la SNCF, le déficit de compétences en matière de développement technologique (notamment la maîtrise des langages informatiques) est un réel frein à l’engagement des experts métier dans l’innovation.

Pour pallier ce déficit, Microsoft propose de doter le groupe de la Power Platform : un ensemble d’outils permettant le développement d’applications métier sans nécessité de maîtriser le "code."

Moyen

La Power Platform repose sur trois grands piliers :

PowerApps
Il s’agit d’une interface de développement simplifiée permettant de produire des applications métier (cross devices) en quelques heures et ce, sans avoir à écrire de quelconques lignes de code. Ce dernier est essentiellement substitué par des fonctions Excel.

Il s’agit là du dernier élément technique à maîtriser. Pour ceux qui ne seraient pas familiers des commandes Excel, le groupe a mis en place une école numérique dédiée au sein de la direction e.SNCF.

Sous la direction de Cassandra Cornilleau, cette initiative propose différents parcours e-learning et présentiels pour accompagner la montée en compétence de tous les collaborateurs autour des outils de la Power Platform.

Power BI
BI est la brique dédiée à la collecte et à l’analyse de la data (stockée sur SharePoint dans ce cas précis) pour toute la Power Platform. Grâce à ses fonctionnalités d’intelligence artificielle, les apps développées par les collaborateurs deviennent "data-driven" et ont la capacité d’afficher des dashboards de résultats simplifiés.

"A l’ère de la donnée et de l’intelligence artificielle, Power Platform permet d’intégrer très simplement les outils d’IA de Microsoft à l’écosystème de nos clients mais surtout d’en démocratiser l’usage. Elle est au service de la créativité de tous les utilisateurs de l’entreprise et non plus seulement aux spécialistes tels que les data scientists etc."

- Kym Dupuis, EMEA Global Black Belt – Emerging Solutions Business Application Platform

Microsoft Flow
Flow est la touche dynamique de la Power Platform. Toujours sans avoir à maîtriser les langages de programmation, il devient possible d’automatiser un grand nombre d’actions entre tous les outils de la société en activant les données exploitées via Power BI.

Etant donné la taille et le niveau critique des activités du groupe SNCF, ce dernier est "obligé de mettre en place une gouvernance des activités liées à la PowerPlatform" comme l’évoque Ludovic Malondra, consultant rattaché à la direction Performance et Transformation Numérique SNCF.

Dans le but d’accompagner et de structurer les innovations proposées par les salariés, cette dernière a mis en place un store applicatif. Elle y partage des fonctionnalités clés (par cas d’usages métier) pour que les collaborateurs puissent réaliser plus facilement leurs apps. Les meilleurs outils ainsi créés sont d’ailleurs valorisés sur la plateforme pour en encourager l’adoption par l’ensemble des établissements SNCF.

Henri Pidault, directeur de la performance numérique, résume ainsi la stratégie du groupe SNCF :

"La question à avoir en tête pour accompagner cette autonomie est quel est le rôle de la DSI ? Nous avons travaillé le positionnement de notre DSI sur des thèmes très particuliers : la mise à disposition de référentiels fiables et l’ouverture des systèmes d’information régaliens avec des API.

Tout cela de telle façon que les métiers puissent s’approprier ces éléments de manière transversale. Ce repositionnement de la DSI est réfléchi de telle façon qu’elle accueille l’adoption de la Power Platform et ne la combatte pas en pensant perdre une partie de leurs prérogatives vis-à-vis des métiers."

Résultats

En guise de premiers résultats, le groupe SNCF valorise notamment deux applications métier.

Digi Bogie est exploitée dans la maintenance et optimise considérablement des processus auparavant effectués sur papier. De l’aveux même de Magali Dupin, responsable amélioration continue et communication : "70% des bogies1 appairés ressortaient insatisfaisants et nous étions donc obligés de les refaire."

En cadrant les rapports et en assurant l’exactitude des calculs, Digie Bogie aurait réduit ce taux d'erreur de 40 à 50% et "fait partie des grandes innovations qui fiabilisent et rendent bien plus robustes notre manière de produire."

Autre développement récent : l’adoption de l’application linguistique numérique (ALN) qui vient renforcer le dialogue entre les équipes et leurs partenaires internationaux. Celle-ci présente de nombreuses phrases importantes du quotidien des travailleurs qui peuvent être traduites en audio de manière instantanée.

Conclusion

"Les opérationnels métier sont généralement les mieux placés pour avoir des idées innovantes pour doper leur productivité. Ils ont de nombreux soft skills qui sont peu ou pas exploitées par les entreprises. Ceci est dû à plusieurs freins récurrents : problèmes de processus, de budgets, de données éparpillées, ou tout simplement lacunes en compétences techniques et en outils."

Pauline Maillard, Marketing Director pour Microsoft Business Apps, résume ainsi les enjeux humains auxquels font face toutes les entreprises dans leur quête de la bonne idée.

En adoptant la Power Platform, la SNCF replace une partie des responsabilités du développement d’applications métier entre les mains de ses collaborateurs et les engage plus activement dans l’optimisation de leurs conditions de travail. 

Profile picture for user tdeschamps
Thibault
Deschamps

La mission de Thibault en tant que Content Manager est de concevoir un storytelling performant associant la richesse des contenus de nos partenaires (IBM, Microsoft, Linkfluence, …) et les performances de nos formats éditoriaux (interviews, articles de fond, case study, condensés d’étude...) afin de leur garantir le meilleur rayonnement . 

Titulaire d’un master de journalisme et d’un DUT Services et Réseaux de Communication, Thibault s'appuie également sur sa culture de l’IT et du marketing,...