Video time
15 min

askR.AI démocratise l'accès à la donnée en la dotant de parole

Par : Thibault Deschamps
3 juillet 2019
Temps de visionnage15 min

Si la data permet de démultiplier les performances des idées stratégiques, elle reste majoritairement dédiée à un public averti qui comprend et sait interpréter les nombreux tableaux produits par les solutions de business intelligence d’aujourd’hui. Or Matthieu Chabeaud, fondateur et CEO d’askR.AI, souligne que ces solutions ont un taux d’adoption plafonné à 22% depuis près de 15 ans. La donnée reste inaccessible à une majorité de personnes au sein des entreprises et de leurs réseaux. L’IA et son "natural language processing" (NLP) peuvent changer cet état de fait.

Cas d'usage Renault

  • "Traditionnellement l’objectif de la donnée c’est d’améliorer le ciblage marketing pour doper les ventes. […] Désormais nous la rendons accessible directement aux collaborateurs de notre réseau de vente pour qu’eux-mêmes soient en mesure de concevoir des publicités adaptées au niveau local." - Jean Dumas, Responsable donnée client professionnel.

  • Lorsque Renault prend cette décision, ses outils de stockage et d’analyse de la donnée sont trop puissants et complexes pour être exploité par un public non averti. Le groupe cherche donc une solution adaptée à un usage moins expert de la donnée.

  • L’assistant askR est implanté et permet aux vendeurs du réseau de Renault de disposer d’une interface vocale pour consulter les données du groupe. Par des requêtes simples ils sont en mesure d’obtenir des réponses graphiques et claires basées sur l’étude automatique de la data à disposition.

Cas d’usage TF1

  • TF1 fait face à un contexte plutôt positif de multiplication de ses inventaires média et donc des données correspondantes. "Un phénomène qui va d’autant plus s’amplifier avec l’arrivée prochaine de la TV adressable" précise Florence Caghassi, Open Innovation Manager pour le groupe.
     
  • Ces données sont naturellement sollicitées par les collaborateurs de TF1 qui s’en servent pour optimiser leurs opérations quotidiennes, mais aussi par ses clients annonceurs qui y voient le moyen d’optimiser leurs campagnes et de s’assurer des résultats.
     
  • "Ces données aujourd’hui sont disponibles via des outils très complexes, ou même des tableaux excel difficilement accessibles. La brique de natural language processing (NLP) de l’intelligence artificielle change la donne. Nous pouvons envisager que demain notre clientèle disposera d’une interface aussi simple que la voix pour accéder à nos données traitées par l’IA afin de les vulgariser."