REPLAY Future of Retail & E-Commerce

L'édition 2019 du HUBDAY Future of Retail & E-commerce s'est tenue le 14 février à la Maison de la Mutualité. Plus de 600 décideurs, marques et acteurs de la tech sont venus partager leurs opinions et retours d'expériences quant à l'évolution de la distribution et du commerce. L'omnicanalité a fait son chemin, et désormais tous s'accordent à dire que l'e-commerce ne supplantera pas le magasin physique. Chacun apporte sa pierre à un édifice dédié à l'expérience client.

 

Alibaba : exemple du new retail à la Chinoise

Par : Thibault Deschamps
21 février 2019
Temps de visionnage min

Si l’on devait mentionner un marché où le retail est à l’honneur ces dernières années, la Chine serait largement dans les premiers à nous venir en tête. Avec un marché valorisé à plus de 5,3 milliards de dollars l’Empire du Milieu constate un ralentissement de la croissance de la valeur de son e-commerce actuellement valorisé à plus d’1 milliard de dollars. Cette tendance pousse Alibaba, véritable colosse en la matière, à s’orienter de plus en plus vers le commerce offline, à la manière d’un Amazon aux Etats-Unis. Le désormais retailer Chinois s’impose toutefois comme l’un des moteurs du new retail dans son pays. Observations d’Emmanuel Vivier, cofondateur et principal analyste du HUB Institute.

"Alibaba est un acteur qui se focalise intégralement sur le client. Il souhaite à la fois développer l’acquisition en visant avec optimisme 2 milliards de consommateurs d’ici 2036 (actuellement 742 millions) mais aussi préserver ses clients existants. Pour lui la logique est simple : le tout ce n’est pas de savoir comment vendre, mais comment se comporte le client en tout temps pour lui vendre."

"Pour ce faire Alibaba est depuis bien longtemps plus qu’un retailer. Les moyens colossaux du groupe lui ont servi à développer sa présence partout : dans le cloud, les analytics, les services de livraison, le paiement, et désormais le commerce physique. Ils attaquent d’ailleurs absolument tous les formats, des épiceries de quartier aux malls."

"L’ambition d’Alibaba est démesurée mais accessible. S’implanter sur tous les domaines de distribution. Sa chaîne dédiée à l’électronique connaît par exemple une croissance de 400%. Et surtout développer en grande quantité ses points de vente physiques. Disposant actuellement de 69 locaux, le groupe entend dépasser 1000 d’ici 10 ans."

"Bien sûr ces magasins seront entièrement digitalisés grâce à des technologies majoritairement propriétaires issues du groupe et qui sont déjà éprouvées dans le pays : des robots servant le consommateur, le smile to pay…"

"Bras armé de la conquête du marché par Alibaba ? Le paiement. Sa filiale AliPay développe de nombreuses solutions de paiement à la fois sans frictions et mobiles (comme smile to pay). Le groupe a conscience que 94% des chinois utilisent ces moyens de paiement. Si vous allez en Chine, vous painerez à trouver quelqu’un qui paye en liquide. Même les SDF ont des QR code qui leur servent à percevoir de l’argent immatériel."

"Aliabab reste très concurrencé. Plus remarquable encore dans sa conversion : JD.com. Lui aussi géant du e-commerce qui se rue sur le commerce physique et ambitionne l’ouverture de 1000 points de vente physique par jour depuis mai dernier."

"Les acteurs Chinois ont constaté un virage et le prennent à très grande vitesse. Rappelez-vous les propose du CEO de Nokia lorsque son groupe a chuté : "we didn’t do anything wrong, but we still lost." Cette citation démontre qu’avancer dans la bonne direction ne suffit plus. Pour se maintenir à flot, il faut avancer aussi vite que le reste du monde."

Profile picture for user tdeschamps
Thibault
Deschamps
Content manager

La mission de Thibault en tant que Content Manager est de concevoir un storytelling performant associant la richesse des contenus de nos partenaires (IBM, Microsoft, Linkfluence, …) et les performances de nos formats éditoriaux (interviews, articles de fond, case study, condensés d’étude...) afin de leur garantir le meilleur rayonnement . 

Titulaire d’un master de journalisme et d’un DUT Services et Réseaux de Communication, Thibault s'appuie également sur sa culture de l’IT et du marketing,...