REPLAY Future of Retail & E-Commerce

L'édition 2019 du HUBDAY Future of Retail & E-commerce s'est tenue le 14 février à la Maison de la Mutualité. Plus de 600 décideurs, marques et acteurs de la tech sont venus partager leurs opinions et retours d'expériences quant à l'évolution de la distribution et du commerce. L'omnicanalité a fait son chemin, et désormais tous s'accordent à dire que l'e-commerce ne supplantera pas le magasin physique. Chacun apporte sa pierre à un édifice dédié à l'expérience client.

 

Retailers et industriels, des méthodes complémentaires face à des enjeux similaires

Par : HUB Institute
18 février 2019
Temps de visionnage15 min

Sont réunis lors de cette table ronde, Maud Funaro, Stratégy, Digital and Innovation Director d’E.Leclerc et Grégoire Argand, Head of Digital de PepsiCo. Chacun représente deux grandes marques faisant face à des enjeux de digitalisation similaires. Pourtant, le positionnement complémentaire mais différents de ces deux acteurs dans une même chaîne de valeur fait varier leurs options pour satisfaire le client tout en motivant leurs chiffres d’affaires respectifs.  

E.Leclerc amène l'hypermarché en centre-ville avec le “drive piéton” 

  • Les interfaces digitales sont déjà responsables de 5% des ventes totales, et progressent très vite. L’omnicanalité est un enjeu pour les marques retail et Leclerc a déjà acquis une expérience solide en la matière grâce à son service de drive. 

  • Certains urbains n’ont pas de voiture, ou ne sont pas satisfaits par la livraison à domicile, nécessitant une disponibilité horaire contraignante ou en raison des frais de livraison. Pour répondre aux besoins de cette cible, Leclerc élargit son offre logistique et propose de choisir, à la fin du processus de commande, entre drive, livraison à domicile ou désormais, la livraison dans un point relais. 

  • Ce nouveau mode de livraison, appelé "drive piéton", permet d’amener en centre-ville l’offre de l’hypermarché. Les 13 000 références du catalogue sont disponibles, avec un indice de prix unique, et les clients peuvent ainsi bénéficier de prix jusqu’à 30% en dessous des offres des magasins de proximité. 

  • En plus de l’accès à la gamme complète de produits, l’offre urbaine s’enrichit également de plusieurs services propres au centre-villes : conciergerie, petites commandes, produits bio, produits de grandes marques… 

  • Le déploiement du dispositif est en cours, un premier point relais a été ouvert en janvier, un deuxième à venir. L’objectif à terme est de proposer 3 à 4 points par arrondissement à Paris. Actuellement 2 entrepôts autour de Paris gèrent les livraisons à domicile et en point relais.   

PepsiCo adopte le retail media et drive l’audience chez ses distributeurs partenaire

  • L’essor du food scaning, avec notamment l’application Yuka (plus de 7 millions d’utilisateurs) provoque l’évolution du consommateur qui se retrouve hyper informé et désireux de faire respecter ses valeurs de consommation. Charge aux industriels du secteur de les respecter.  

  • En e-commerce, l’enjeu pour les marques est d’améliorer l’expérience consommateur “on-line". La praticité, la liberté de commander dans toutes les circonstances, opposées à la contrainte du temps d’attente aux caisses offre déjà une expérience plus agréable au consommateur, mais cela ne suffit pas. Grégoire Argand, alerte sur le panel produit qui mérite d’être enrichi et plus personnalisé, citant la réussite du retailer britannique Ocado, capable de proposer et de vendre plus de 50 000 références différentes chaque semaine. 

  • Multiplier les points d’accroche : PepsiCo a mené plusieurs opérations "Drive-to- Store", en partenariat avec Waze, pour diriger les automobilistes vers les points de vente physiques distribuant ses produits. En parallèle, la marque renforce, ses campagnes digitales Facebook et Google par l’ajout de CTA "Click to Buy" pour rediriger directement les internautes sur les sites des distributeurs (en ajoutant instantanément les produits au panier).  

  • La convergence du retail et du media est d’ailleurs pour Grégoire Argand, la tendance qui impactera le plus leur métier. Grâce à l’analyse minutieuse du parcours d’achat online sur les sites du distributeurs, Pepsico peut affiner son offre, cibler une partie de son public très large et adresser le bon message au bon moment grâce au retail media.

Rédactrice : Sophie Perret