REPLAY Future of Retail & E-Commerce

L'édition 2019 du HUBDAY Future of Retail & E-commerce s'est tenue le 14 février à la Maison de la Mutualité. Plus de 600 décideurs, marques et acteurs de la tech sont venus partager leurs opinions et retours d'expériences quant à l'évolution de la distribution et du commerce. L'omnicanalité a fait son chemin, et désormais tous s'accordent à dire que l'e-commerce ne supplantera pas le magasin physique. Chacun apporte sa pierre à un édifice dédié à l'expérience client.

 

Carrefour voit en la blockchain « la preuve » de son investissement dans le bien manger

Par : Thibault Deschamps
18 février 2019
Temps de visionnage13 min

"Depuis 25 ans déjà, Carrefour intègre les valeurs d’une consommation saine." Garance Osternaud, direction organisation France de Carrefour, donne ici le point de départ d’une intervention surfant sur la tendance du "shopping for good." Après avoir œuvré à la suppression des OGM et des produits du surélevage de ses rayons, le groupe s’attaque aujourd’hui au besoin grandissant d’informations du consommateur et apporte la preuve de son engagement. Pour ce faire, Carrefour exploite le potentiel de la blockchain d’IBM.

  • "Les retailers font face à un changement de paradigme de consommation du notamment à l’avènement des millennials, hautement connectés et informés. Nous passons d’un monde où la notion importante c’est le prix, à un monde où la confiance prime et où nous sommes tous prêts à payer plus pour mieux manger." - Jérôme Camus, Executive Partner, Global Business Services – IBM.

  • Carrefour concrétise son engagement en matière de consommation alimentaire saine par le programme "Act For Food". "L’idée est simple. Dans toutes nos enseignes à travers le monde, nous choisissons d’exclure des rayons les produits alimentaires autorisés mais dont l’usage fait débat." - Garance Osternaud.

  • Aujourd’hui le groupe voit en la blockchain le moyen de proposer un service d’information en temps réel à l’ensemble des consommateurs. "Elle apporte la preuve de notre engagement et répond aux enjeux de traçabilité." Pour l’instant 12 typologies de produits sont référencées, à termes, Carrefour entend couvrir l’ensemble des aliments issus de ses propres filiaires.

  • "La blockchain ne crée pas de traçabilité. Cette dernière préexiste à la blockchain. Les acteurs liés à la supplychain enregistrent déjà leurs données de traçabilité dans des tableurs excels, sur des formulaires, etc… Elles sont accessibles à la demande. Chaque fournisseur est obligé d’être capable de la proposer." - Garance Osternaud.

  • "La blockchain est un registre de données partagé entre gens qui se font confiance et qui peuvent y accéder en temps réel. De ce fait, chaque acteur de la supplychain devient capable de parler directement au consommateur via le service d’information déployée par le distributeur" - Jérôme Camus. Carrefour propose une app mobile permettant de scanner un QR code et d’accéder aux informations de traçabilité des produits concernés.

  • "12 degrés brix, ça vous dit quelque chose ? c’est le taux de sucre dans le produit. Avec la blockchain, le consommateur a accès à ces données mais ne sait pas à quoi elles correspondent. En plus de la preuve, Carrefour doit donc aussi proposer les outils pour la comprendre. Tout cela est intégré à la blockchain et à notre app." - Garance Osternaud.

  • Carrefour a intégré le board IBM Food Trust pour pouvoir rencontrer les acteurs mondiaux de la distribution alimentaire et "définir avec eux les standards de consommation de demain."
Profile picture for user tdeschamps
Thibault
Deschamps
Content manager

La mission de Thibault en tant que Content Manager est de concevoir un storytelling performant associant la richesse des contenus de nos partenaires (IBM, Microsoft, Linkfluence, …) et les performances de nos formats éditoriaux (interviews, articles de fond, case study, condensés d’étude...) afin de leur garantir le meilleur rayonnement . 

Titulaire d’un master de journalisme et d’un DUT Services et Réseaux de Communication, Thibault s'appuie également sur sa culture de l’IT et du marketing,...