Video time
10 min

SNCF valorise son MAAS grâce à sa concurrence

Par : HUB Institute
23 octobre 2019
Temps de visionnage10 min

"S’il y a bien un secteur qui a besoin d’un "Smart Reboot", c’est celui de la mobilité." Alexandre Viros, CEO e-voyageur SNCF soulève le besoin exponentiel auquel les Français sont confrontés lorsqu’il est question de se déplacer. Face à un niveau de congestion qui augmente dans les métropoles et un réseau de transport insuffisant dans les territoires à faible densité, le marché des applications de mobilité explose. 

  • Un Français aurait, en moyenne, 6 applications de mobilité sur son smartphone. Un chiffre conséquent qui perd pourtant de sa valeur face une part de voiture individuelle encore élevée (82%). Un constat qui freine cette volonté de mobilité plus durable et plus personnalisée.  
     
  • "Notre but : simplifier le quotidien des Français. Il faut substituer la continuité modale de la voiture par la continuité digitale, en contrant la fragmentation des apps, des forces digitales et en regroupant l’ensemble des services de mobilité." explique Alexandre Viros. 
     
  • L’idée ? Passer d’opérateur de transports à opérateur de mobilité en intégrant la concurrence dans son offre globale : VTC, scooters en libre-service, places de parking … 
  • Un pari audacieux lancé depuis juin 2019 qui s’inspire de la démarche test & learn d’arriver à "penser contre soi-même" dans l’intérêt du plus grand nombre, mais surtout, de ses clients.  

Notre force, c’est d’avoir accepté de faire sans le faire parfaitement. Il faut taper fort, vite, tout en pensant collectif. Changer d’état d’esprit et toujours se rappeler que done, is better than perfect 

-  Alexandre Viros, CEO e-voyageur SNCF

  • E-voyageur SNCF adopte une stratégie customer centric, qui prouve que le reboot est possible, même dans les (très !) grandes entreprises. 

Rédactrice : Julie Defrance