Image
Article-actualité-été-2020-HUBInstitute-MaximeTricoire

5G, TikTok, cyberattaque... 10 infos Digital Businness de l'été à rattraper

Par : Maxime Tricoire
24 août 2020
Temps de lecture : 5 min
Chapo

COVID-19, guerre entre Fortnite et Apple, bannissement de Huawei au UK … L’actualité ne s’est pas arrêtée cet été ! Pour vous aider à préparer au mieux votre rentrée, le HUB Institute vous propose de revenir sur les 10 actualités Digital Business qui ont marqué l’été 2020.

Body
  1. Alors que le Royaume-Uni avait jusqu’ici plaidé pour une utilisation limitée des technologies de Huawei dans l’élaboration de son futur réseau 5G, le pays fait volte-face. Boris Johnson, Premier ministre du pays, a en effet annoncé le bannissement pur et simple des produits de l’entreprise dans le déploiement du futur réseau sans fil à haut débit. Une décision à mettre en relation avec les accusations d’espionnages émises par les États-Unis, mais qui pourrait également être lié à la répression que Hong-kong, ancienne colonie britannique, subit depuis quelques mois.
     
  2. Après le bannissement de Huawei du territoire américain, c’est au tour de l’application TikTok, édité par le chinois ByteDance, d’être dans le viseur de l’administration américaine. Accusant l’application d’espionner les citoyens américains, Donald Trump a publié un décret laissant savoir que l’application serait bannie dès le 12 novembre prochain. Seule voie de recours pour l’entreprise : le rachat de la branche américaine par une entreprise locale. Des entreprises telles que Microsoft, Twitter ou encore Oracle sont actuellement en pourparlers avec la maison mère de TikTok pour un éventuel rachat.
     
  3. Le 15 juillet dernier, Twitter subissait la plus grande cyberattaque de son histoire. Plus d’une douzaine de comptes influents (dont ceux de Barack Obama, Elon Musk, Uber ou Apple) ont en effet été piratés et ont publié différents messages promettant l’envoi de bitcoin en échange d’une somme d’argent. Pour cela, les hackers ont utilisé différentes techniques de social ingineering et de sim-swapping pour prendre le contrôle de l’outil de modération de Twitter. Une situation qui a permis à ces derniers de récolter près de 120 000 dollars. Suite à ce piratage, le cours de l’action du réseau social a baissé de près de 5%.
     
  4. La crise du COVID-19 a marqué la première moitié de 2020 et a eu un impact considérable sur les entreprises. Pourtant, loin d’être entièrement négative, cette pandémie s’est révélée être une opportunité pour certaines sociétés, notamment en termes de transformation digitale. Dans une étude menée par Twilio, on apprend que la COVID-19 aurait accéléré les stratégies de transformation numérique des entreprises françaises de près de 6,7 ans  (6 ans en moyenne dans le monde). Un constat qui transforme de fait le COVID-19 comme l’un des leviers les plus puissants de la transformation digitale.
     
  5. Salon phare de l’innovation mondiale, le CES n’ouvrira pas ses portes en 2021. Les organisateurs de l’événement, qui a accueilli près de 170 000 visiteurs l’année dernière, estiment en effet ne pas être en mesure d’assurer la sécurité des visiteurs à cause de la pandémie du COVID-19. Le CES 2021 se tiendra donc pour la première fois entièrement en ligne, grâce à une plateforme créée pour l’occasion, du 6 au 9 janvier. La Consumer Technology Association, qui exploite le salon, promet dans un communiqué "une expérience entièrement numérique permettra de mettre en relation les exposants, les clients, les leaders d'opinion et les médias du monde entier".
     
  6. Le processus de paiement est aujourd’hui encore un pain point important pour les entreprises de la grande consommation. Pour faciliter cette étape, et réduire le temps d’attente en caisse, Carrefour et Apple ont dévoilé cet été une innovation commune. Celle-ci consiste à intégrer directement la carte de fidélité du distributeur dans le portefeuille électronique de la marque à la pomme. Dans les faits, il suffira au consommateur de payer avec l’AppleWallet afin que sa carte de fidélité soit automatiquement scannée et reconnue. Carrefour a également annoncé travailler sur une solution similaire pour les détenteurs de smartphone Androïd. Un projet rendu plus complexe par la disparité des modèles supportant le système d’exploitation de Google.
     
  7. Fortnite, édité par l’américain Epic Games, a su en quelques années seulement devenir un jeu incontournable de la scène internationale. Disponible sur la majorité des plateformes de téléchargement, ce dernier vient pourtant de se faire bannir des stores d’application d’Apple et Google. Une décision motivée par le fait que l’éditeur a tenté de contourner les systèmes d’achat in-app, afin de ne pas avoir à reverser les 30% de commissions imposées par les deux géants aux développeurs. Une situation qui pousse Epic Games a attaqué Apple en justice pour abus de position dominante et pratique anticoncurrentielle.
     
  8. Assisterait-on au début de la fin pour les entreprises de la gig economy ? Un juge californien a en effet émis une injonction le 10 aout dernier, obligeant UBER et Lyft à requalifier les situations des chauffeurs de leurs plateformes respectives. Selon le tribunal, les chauffeurs ne seraient non pas des travailleurs indépendants, mais bel et bien des salariés des deux entreprises. Une situation qui obligerait  les sociétés à leur payer un salaire minimum, des jours de congés ainsi que le remboursement des frais d’entretien des véhicules. Les deux entreprises ont déjà annoncé leur souhait de faire appel de cette décision.
     
  9. La crise du COVID-19 a entrainé une forte augmentation des attentes des consommateurs concernant la livraison de produit frais (+200% selon Jeff Bezos). Pour répondre à ces attentes, Walmart s’est allié à Instacart pour proposer un service de livraison dans la journée. Un partenariat qui pourrait lui permettre de concurrencer Amazon, qui propose déjà ce type de service via Amazon Fresh, Amazon Prime Now et sa filiale WholeFoods. Le service est pour le moment en test dans 3 villes de Californie ainsi qu’à Tulsa dans l’Oklahoma.
     
  10.  Alors que la pandémie a porté un coup dur au secteur de l’hôtellerie, les grands groupes cherchent aujourd’hui un moyen de maximiser l’occupation de leurs hôtels. Dans cette optique, le groupe Accor teste depuis le début du mois d’aout un programme baptisé "Hotel Office". Celui-ci prévoit la location de chambre pendant la journée (entre 38 et 177€ selon l’hôtel) à des travailleurs indépendants ou salariés. Pour l’instant testée uniquement dans les établissements britanniques du groupe, l’expérimentation sera étendue dès septembre en France et un peu plus tard dans le reste de l’Europe.

Nouveau call-to-action

Profile picture for user mtricoire
Maxime
Tricoire
Content Producer

Diplômé du MBA Digital Marketing & Business de l’EFAP, Maxime s’appuie sur sa culture du monde digital pour dénicher les dernières tendances et insights. Fort de plusieurs expériences du côté de l’annonceur, il met sa plume au service de nos partenaires pour les aider à élaborer des contenus à fortes valeurs ajoutées. Ses buts : découvrir, informer et éduquer.