Image
Article-tendances-startup-agrotech-HUBInstitute-MaximeTricoire

Agrotechs : 5 startups françaises qui repensent la production agricole

Par : Maxime Tricoire
21 février 2020
Temps de lecture : 3 min
Chapo

Pour assurer sa mission et nourrir les 7,7 milliards de personnes qui vivent sur Terre aujourd’hui, l’agriculture s’appuie de plus en plus sur la technologie. Alors que les projections annoncent que nous serons 9,7 milliards en 2050, le secteur doit anticiper et repenser ses modèles de productions. À l’occasion du Salon de l’Agriculture, le HUB Institute vous propose de découvrir 5 startups françaises qui proposent de nouvelles solutions pour booster l’agriculture.

Body

Des robots pour automatiser les cultures

Photo AgreencultureFondée en 2016 par un ancien ingénieur aéronautique de Safran, la startup Agreenculture entend bien simplifier et automatiser les processus agricoles. Pour cela, elle a développé un robot polyvalent nommé CEOL. Pesant 300 kg et disposant d’une autonomie de 24h grâce à sa motorisation hybride, la machine embarque son propre système RTK, lui permettant ainsi de connaitre sa position au centimètre près. Une solution qui, couplée à une analyse précise des sols (textures, taux de matière organique…) lui permet d’optimiser le travail de la terre, le semis, la fertilisation, le désherbage et la récolte. Le dispositif s’est notamment distingué en 2018 lors du "Challenge Centéol" qui consistait à cultiver 50 hectares de maïs pendant une année grâce à des robots évoluant en totale autonomie.

Sauver les abeilles grâce à des ruches connectées

Image ruche beelifeIndispensables à la pollinisation, donc à la culture, les abeilles sont en voie d’extinction. Une situation due à 3 facteurs : le changement climatique (vague de chaleur et vague de froid), l’apparition de parasites (notamment le Varroa destructor) et la mauvaise qualité de leurs ruches. Pour contrer ces phénomènes, la startup française Beelife a créé une ruche connectée d’un nouveau genre qui propose à l’apiculteur de tuer les parasites sans pesticides, grâce à la thermothérapie. Créée à partir de fibre bois, un matériel naturel et isolant, elle permet également de lutter contre les écarts de températures et de conserver une température constante. Elle est aussi équipée de différents capteurs permettant à l’apiculteur de suivre la vie des abeilles de manière non invasive. Une solution qui, en plus de prolonger la vie de la colonie, permet d’augmenter la production de miel de 30%, selon Beelife.

Le Big Data au service de l’agriculture

Photo Smart FarmersLe Big Data n’est pas réservé aux uniques départements marketings et R&D ! La preuve avec OKP4. La startup a lancé Smart Farmers, une solution qui propose aux acteurs du monde agricole (coopératives, industriels, négociants…) de mettre en commun leurs différentes données. Stockées et sécurisées dans une blockchain dédiée, elles sont ensuite analysées par des algorithmes d’intelligences artificielles qui vont produire cartographie, infographie et autres formes de data-visualisations. Le but : inciter le monde agricole à partager la donnée de manière à aider la prise de décision. En échange de leur participation, la startup prévoit de rémunérer les acteurs via une cryptomonnaie dédiée.

Les insectes, la nourriture de demain

Image farine YnsectAlors que 20% des protéines produites au niveau mondial sont aujourd’hui destinées à l’élevage, les sources de protéines de qualité se font de plus en plus rares. Pour pallier ce phénomène, la startup Ynsect mise sur... les insectes. Ces derniers sont élevés dans des fermes verticales automatisées qui reproduisent la structure d’une fourmilière. Une fois arrivées à maturité, la majorité des larves sont étuvées et utilisées comme aliment pour l’aquaculture, mais également pour les animaux de compagnies. Leurs déjections sont quant à elles transformées en fertilisant. Une solution d’autant plus intéressante que l’élevage d’insecte possède un très faible impact écologique. 

Une plateforme de gestion en temps réel

Photo WiuzAccompagner les agriculteurs dans le pilotage de leur exploitation, telle est la mission de la startup Wiuz. L’entreprise a développé une plateforme permettant aux agriculteurs et techniciens agricoles d’accéder en temps réel aux différentes données de l’exploitation. Gestion des semis, historique de fertilisation, gestion des stocks, informations sur les réglementations… toutes ces informations sont collectées de manière à optimiser leurs stratégies. Créé en 2016, l’outil a déjà été déployé sur près de 2 millions d’hectares en France.

Profile picture for user mtricoire
Maxime
Tricoire
Content Producer

Diplômé du MBA Digital Marketing & Business de l’EFAP, Maxime s’appuie sur sa culture du monde digital pour dénicher les dernières tendances et insights. Fort de plusieurs expériences du côté de l’annonceur, il met sa plume au service de nos partenaires pour les aider à élaborer des contenus à fortes valeurs ajoutées. Ses buts : découvrir, informer et éduquer.