Image
21-Replay-HUBDAYRetail _ Ecommerce-HUBInstitute-Celonis-Michelin

Michelin & Celonis : Mettre l’IA et l’analyse prédictive au service de la Supply Chain

Par : Maxime Tricoire
10 février 2021
Temps de lecture : 3 min
Chapo

La COVID-19, combinée au boom de l’e-commerce et au changement d’habitudes des consommateurs, oblige retailers et manufacturiers à revoir leur copie en matière de supply chain. Celles-ci doivent aujourd’hui devenir plus résilientes afin d’assurer l’efficacité opérationnelle et business de l’entreprise. Pour en discuter le HUB Institute recevait sur la scène du HUBDAY Future of Retail & E-commerce, Gerald Bourlon, Vice President Supply Chain & Innovation Leader de Michelin, ainsi que Guillaume Aurine, Head of solution engineering FR & MEA de Celonis.

Body

Nouveau call-to-action

Retrouvez dès à présent l’intégralité des interventions du HUBDAY Future of Retail & E-commerce en vidéo !

  • Guillaume Aurine revient sur la période particulière qu’ont vécu les entreprises lors de la crise de la COVID-19. Pour l’expert, ces dernières ont en particulier dû travailler sur 3 grandes problématiques :
    • Comment gérer l’efficacité opérationnelle de l’entreprise, notamment en optimisant ses flux de trésorerie ?
    • Comment assurer la résilience de la supply chain ?
    • Comment tirer parti de la crise pour accélérer les processus transformationnels et l’innovation ?
       
  • Pour Guillaume Aurine, la réponse à ces problématiques se trouve en partie dans l’usage de la donnée. Pourtant, comme il le rappelle "43% des entreprises ne livrent pas leurs produits ou services à temps. Cela est en partie dû au fait que les technologies et la data utilisées par la supply chain sont extrêmement fragmentées, et ne permettent pas de travailler sur l’ensemble de la chaîne logistique." Pour aider ses partenaires, Celonis a développé une solution d'Exécution Management System (EMS) qui permet à ces derniers de mesurer la différence entre la solution implémentée et son efficacité réelle. Le but : digitaliser la supply chain afin de modéliser les flux, de l’entrée dans l’usine jusqu’au client final. La solution a notamment été déployée au sein du groupe Michelin sur un projet visant à mesurer l’efficacité des processus mis en œuvre. En seulement 3 mois, un premier pilote voit le jour et permet, à partir de la compilation de millions de données, de matérialiser les gains de productivité possible. "Cela a eu un double impact : celui de réduire le temps de traitement des activités en assurant une meilleure rotation des stocks, et donc par extension d’encaisser plus rapidement nos clients." explique Gérald Bourlon
Pour un industriel, l’ensemble des process de la supply chain représente 60 à 90% des coûts de distribution et de service.

- Guillaume Aurine, Head of solution engineering FR & MEA (Celonis)

  • Gérald Bourlon revient sur l’avancement de la digitalisation des processus au sein de Michelin "Nous n’en sommes pas à nos débuts et plusieurs projets ont déjà été mis en place. Ce ne sont pas les opportunités qui manquent. Pour autant, il faut être transparent : on ne digitalise pas pour digitaliser et on ne cherche pas à pousser l’innovation technologique à tout prix. Il faut que cela serve l’expérience que nous proposons à nos clients et à nos collaborateurs. " L’expert évoque notamment 2 projets en cours :
    • L’utilisation de la data pour améliorer la qualité des prévisions, notamment pour baisser les pertes de ventes et améliorer le niveau de service perceptible apporté au client.
    • Un chatbot, pour améliorer et simplifier l’accès à la donnée et ainsi améliorer le pilotage des opérations.
Plus on élargit cette approche Big Data, plus on inclut nos différents partenaires en amont et en aval, et plus on a de leviers pour améliorer l’ensemble de la supply chain.

- Gerald Bourlon, Vice President supply chain & innovation leader (Michelin)

  • Et ce dernier de conclure "Il est important de prendre en compte la dimension humaine. Il ne s’agit pas de m’être des outils en place en oubliant que des équipes sont derrière. Il faut accompagner celles-ci en mettant en place des plans de formation, afin de faire monter les collaborateurs en compétence sur ces nouvelles technologies afin de leur permettre d’appréhender la supply chain de manière très large."

Nouveau call-to-action

Retrouvez dès à présent l’intégralité des interventions du HUBDAY Future of Retail & E-commerce en vidéo !

Profile picture for user mtricoire
Maxime
Tricoire
Content Manager

Diplômé du MBA Digital Marketing & Business de l’EFAP, Maxime s’appuie sur sa culture du monde digital pour dénicher les dernières tendances et insights. Fort de plusieurs expériences du côté de l’annonceur, il met sa plume au service de nos partenaires pour les aider à élaborer des contenus à fortes valeurs ajoutées. Ses buts : découvrir, informer et éduquer.