Image
SohelAzizAccenture

Accenture Interactive : Passer d’une vision CX à une vision BX (Business of Experience)

Par : Chloé Vasseur
10 février 2021
Temps de lecture : 2 min
Chapo

Toutes les expériences sont en mutation depuis la crise sanitaire. Ces changements touchent aussi les acteurs du retail et les poussent à changer leur vision de l’expérience client en général. Centrée sur le client, l’innovation et l’investissement, l’approche Business of Experience représente l’avenir du retail. Sohel Aziz, Managing Director France & BeNeLux (Accenture Interactive) partage sa vision du Business of Experience comme étant un levier de croissance.

Body

Nouveau call-to-action

Retrouvez dès à présent l’intégralité des interventions du HUBDAY Future of Retail & E-commerce en vidéo !

Pour Sohel Aziz, les acteurs du retail qui mettront l’expérience au cœur de leur stratégie à l’avenir, seront les leaders de demain. Ce Business of Experience deviendra la norme. Ce shift sera un levier de disruption dans la différenciation et la satisfaction client. Alors, comment passer du CX au BX ? Sohel Aziz pense qu’il est important de changer sa vision de l’expérience client. Si la vision marketing du CX est de créer l’envie chez le client, l’approche BX tend à créer ce dont les gens ont envie. 

Sohel Aziz partage ses 4 bonnes pratiques pour atteindre un modèle BX :

  • Être focalisée sur le client.
  • Faire de l’innovation une habitude et devenir plus agile
  • Étendre la problématique de l’expérience à travers toute l’organisation pour travailler de manière collaborative dans le but de créer ces solutions. 
  • Investir différemment 

     
Devenir une entreprise d'expérience ne consiste pas à investir davantage dans la technologie, mais à investir différemment pour permettre une agilité et une efficacité qui pourraient être le moteur de nouvelles opportunités business et de croissance.

 - Sohel Aziz, Managing Director France & BeNeLux (Accenture Interactive)

Sohel Aziz appuie qu’il s'agit là d'une opportunité unique pour aider les clients, réinventer leur façon de travailler et la façon dont il a vécu la marque. Les entreprises pourront répondre aux besoins de leurs clients mais aussi découvrir de nouvelles opportunités de marché, gagner en pertinence et en durabilité. 

Sohel Aziz cite un exemple client, ici un fabricant de pièces automobiles, qui a développé une nouvelle proposition autour de sièges massants, qui offrent une expérience cocooning, sûre et relaxante autour de la mobilité. La marque a ainsi élargi le champ d'activité passant de la simple livraison de pièces au commerce de l'expérience. Comment ? En mettant la priorité sur la donnée, "que la data soit leur boussole" pour comprendre ce que les clients veulent. Prioriser le processus d'innovation en matière d'expérience en s'assurant qu'il ne s'agisse pas seulement de caractéristiques et de fonctions mais d'une évolution vers l'innovation en matière de services ainsi que d'une innovation en matière de modèle d'entreprise

Pour conclure, Sohel Aziz insiste: “il faut faire de l'expérience l'affaire de tous”. Lier tous les partenaires et collaborateurs à l'expérience grâce au cloud. “Il ne s'agit pas seulement de réduire les coûts, mais aussi de relier les données et les personnes à de nouveaux moyens plus rapides et plus créatifs pour offrir une meilleure expérience à vos clients.”

Nouveau call-to-action

Retrouvez dès à présent l’intégralité des interventions du HUBDAY Future of Retail & E-commerce en vidéo !

Envie de nous partager vos insights ?
Profile picture for user CVasseur
Chloé
Vasseur
Content Producer

Chloé utilise son expérience et ses connaissances dans les différents domaines du journalisme papier et digital pour vous informer à 360°. Ses expériences, notamment à l'international, ont renforcé son envie d'ouvrir les frontières de l'information.